Kelbet » POKER EN LIGNE » Calcul mental de cote : n’utilisez plus vos doigts !

Calcul mental de cote : n’utilisez plus vos doigts !

5/5 - 1 vote

Important pour gagner régulièrement, le calcul de cote au poker est souvent jugé trop complexe pour être effectué de tête : au mieux, les joueurs le confient  à leur logiciel calculateur, au pire, ils y renoncent et livrent leurs coups au hasard.

Pourtant, ce calcul n’est pas réservé qu’aux matheux : 3 formules simples permettent d’estimer ses chances dans la plupart des situations.

SOMMAIRE

Calcul mental de cotes

Cote d’amélioration
- Définition et usage
- Formule de base
- Calcul pour les joueurs avancés
Cote du pot
- Définition et usage
- Formule
Comparaison et décision
- Formule
- Related posts:

Cote d’amélioration

Définition et usage

Cette notion répond à la question de savoir : quelles sont les chances que mon jeu s’améliore après le Flop (tirage des 3 premières cartes) ?

Formule de base

Une fois que vous avez déterminé votre nombre d’outs ou cartes susceptibles de vous faire gagner, voici une formule pour estimer votre cote d’amélioration. Peu précise, elle a le mérite d’être simple :

[(Nombre d’outs x 2) + 2] / 100

Par exemple, imaginons que vous ayez le jeu suivant :

Le flop tombe :

  • Nombre d’outs : 3 As et 3 Dames pour une top paire, 9 piques pour la couleur, soit 15 outs au total
  • Cote d’amélioration : [(15 x 2) + 2] / 100 = 32 %, soit environ 1 chance sur 3 ou une cote de 1 contre 2

Ensuite, il vous suffit de comparer avec la cote du pot : si elle est supérieure à cette dernière, vous devez suivre votre adversaire car les statistiques vous sont favorables.

Calcul pour les joueurs avancés

Au flop

Pourcentage d’amélioration = (Nombre d’outs x 3) + 8

Au turn

Pourcentage d’amélioration = (Nombre d’outs x 2) + 2

NB : vous pourriez vous étonner que nous ayons considéré cette dernière formule comme étant celle de base. Mais elle est plus simple et elle vous fera sous-estimer votre cote d’amélioration, ce qui est préférable à la surestimer (particulièrement au turn). En outre, il faut savoir qu’il n’existe aucune formule donnant de résultat précis, tout simplement parce que les données sont parfois trop complexes à transposer en une probabilité d’une précision chirurgicale.

Formules casse-tête

Voici les calculs plus détaillés sur lesquels même les pros passeraient trop de temps pour prendre leurs décisions :

Pourcentage d’amélioration = (Probabilité au Turn + Probabilité à la river) – (Probabilité au Turn x Probabilité à la River)

Ce qui revient à :

Pourcentage d’amélioration = [(outs au turn / 47) + (outs à la river / 46)] – [(outs au turn / 47) x (outs à la river / 46)]

Cote du pot

Définition et usage

La cote du pot vous permet de savoir combien vous devez payer pour espérer toucher un out. Deux cas de figure se présentent :

  • Votre adversaire a misé et vous vous demandez si suivre sera payant
  • Vous pensez avoir la meilleure main mais un adversaire pourrait toucher une carte au Turn ou à la River qui le ferait gagner : vous vous demandez combien lui faire payer

Ce deuxième cas est par exemple celui où en dépit d’une bonne cote d’amélioration pour une couleur, la Turn ou la River pourrait former une quinte pour l’adversaire.

Formule

Son calcul mental est simple :

Mise / Pot total

Par exemple, dans une partie de cash game avec des blindes à 1€ / 2€, le pot au Flop est de 10€ et votre adversaire parle le premier : il mise 7€. La cote du pot est alors de 7/17, soit un peu plus de 40%.

Comparaison et décision

Pour savoir si vous devez suivre ou relancer, vous devez comparer la cote d’amélioration avec la cote du pot. Si vous ignorez tout de votre adversaire et de sa stratégie, statistiquement vous serez gagnants en respectant la règle suivante : votre cote d’amélioration doit être supérieure à la cote du pot.

Formule

Cote d’amélioration > Cote du pot

Il ne s’agit pas d’une formule à proprement parler, puisque la différence des deux ne nécessite pas de calcul, mas plutôt d’une ligne de conduite gagnante sur le long terme. Vous pouvez l’interpréter ainsi :

  • Si cote d’amélioration < cote du pot, votre adversaire veut vous faire payer trop cher la turn ou la river par rapport à vos chances de toucher un out
  • Si cote d’amélioration > cote du pot, il vous faut suivre car vous payerez les cartes un prix raisonnable par rapport à la probabilité qu’elles vous fassent gagner

Si nous combinons nos précédents exemples, avec une cote d’amélioration de 32 % et une cote du pot d’environ 40%, mieux vaut se coucher malgré l’envie de découvrir un tirage couleur.

Cet article vous a-t-il été utile ?Oui   Non

Share Button
Camille Carre

Auteur:

Laisser un commentaire