Kelbet » POKER EN LIGNE » Cash Game, Sit and Go et Tournoi : quelles différences ?

Cash Game, Sit and Go et Tournoi : quelles différences ?

3/5 - 18 votes

Une fois connecté à votre logiciel de poker, vous devez immédiatement choisir entre les modes de jeu Cash Game, Sit and Go et Tournoi avant de pouvoir jouer. En effet, il faut d’emblée se décider : vous jouerez forcément l’un ou l’autre.

En cash game, vous choisissez votre table, déterminez le montant de votre cave et vous jouez immédiatement. En « SNG » ou en tournoi, vous payez pour participer en vous inscrivant sur une liste d’attente et le mode de jeu est très différent.

SOMMAIRE

Cash Game ou Sit and Go ?
- Cash Game : jouer tout de suite son argent
- Sit N Go : un mini-tournoi idéal pour débuter
Jouer un tournoi
- Related posts:

Cash Game ou Sit and Go ?

C’est la première question que la plupart des joueurs se posent arrivés au lobby.

Cash Game : jouer tout de suite son argent

Une partie de cash game se déroule sur une table unique que vous aurez choisie dans le lobby. Comme l’indique le nom américain, vous jouez votre « cash » dans ce genre de partie.

D’un point vue psychologique, cela impacte la manière de jouer car vous savez qu’en perdant un coup, vous perdez directement votre argent. Cela explique pourquoi la plupart des coups se jouent après le flop, le plus souvent jusqu’à la river. En effet, les joueurs veulent avoir le plus de visibilité possible sur leurs chances de remporter le pot et sur la main des adversaires.

Avantages

  • jeu immédiat
  • vous quittez la table quand bon vous semble
  • il s’agit d’un mode de jeu rapidement rentable

Inconvénients

  • gains peu importants
  • mauvaises rencontres : c’est le terrain de jeu favori des « grinders », ces joueurs non pros mais suffisamment habiles pour plumer les débutants.

NB : vous pouvez en repérer certains très facilement : ils ont par exemple 30€ de cave sur une table avec des blindes de 1/2 cents, où le montant maximal de la cave de départ s’élève à 2€ (100 fois le montant de la grosse blind).

Cash Game sur Everest Poker

Sit N Go : un mini-tournoi idéal pour débuter

Pour participer à un SNG, il vous suffit de payer le buy-in ou frais de participation demandé. Selon celui que vous avez choisi, vous devrez attendre que le nombre de participants prévu soit au complet, ensuite la partie commencera.

Tous les joueurs ont le même nombre de jetons au départ. A la différence de la plupart des tournois, ces tapis sont plutôt profonds par rapport au montant des blindes. Selon le sit and go, ce dernier va augmenter à intervalles réguliers, ce qui vous obligera à adapter votre stratégie.

Contrairement au cash game, vous gagnerez plus souvent des jetons pré-flop et au flop. Au fur et à mesure, votre objectif deviendra clairement :

  • éliminer les adversaires qui ont le moins de jetons (alors qu’en cash game, cela n’a pas de sens)
  • faire partie des derniers joueurs qui sont payés (ITM : « in the money »)

Avantages

  • beaucoup moins long qu’un tournoi
  • idéal pour se familiariser avec le jeu et appliquer les techniques de base

Inconvénients

  • gains peu importants, conséquence du nombre limité de participants
  • un côté un peu répétitif, sauf à s’engager dans certains spéciaux comme les steps (SNG ayant plusieurs niveaux et permettant de se qualifier pour un satellite ou un tournoi en live)

Jouer un tournoi

Se lancer dans un tournoi, c’est jouer le même mode de jeu que les champions et sans doute celui qui est le plus intéressant au poker. Il s’agit, en quelque sorte, d’un très gros sit and go où il n’y a pas de nombre de joueurs limités : certains tournois peuvent en rassembler des milliers. Dans ce dernier cas, il est organisé sur plusieurs jours voire plusieurs semaines.

Moyennant un buy-in, souvent nettement plus élevé que pour un SNG, vous obtiendrez une quantité de jetons et vous avancerez dans les places au fur et à mesure que les adversaires seront éliminés.

Le but est d’obtenir le plus de jetons possible et celui qui les a tous gagnés remporte le tournoi. Avant d’en arriver là, il s’agit d’abord d’arriver aux places payées, généralement celles entre 10 et 20% du nombre de joueurs participants. Par exemple, pour tel tournoi qui a 120 participants, seuls les 15 premiers gagneront de l’argent.

Bien-sûr, plus vous approcherez de la première place, plus les gains seront importants. Selon le montant des buy-in et le nombre d’inscrits, c’est clairement là où il devient très intéressant de gagner de l’argent au poker. Lors des plus grands tournois en live, certains joueurs comme Phil Hellmuth gagnent plusieurs millions de dollars. Sans vouloir atteindre ce niveau, un bon joueur de tournois en ligne peut espérer gagner de temps à autres quelques centaines voire milliers d’euros.

Avantages

  • gains conséquents, le poker le plus rentable
  • permettent clairement de progresser

Inconvénients

  • longueur : tout dépend du nombre de participants, mais en règle générale, inutile de vous lancer si vous n’avez pas plusieurs heures de libres devant vous, surtout si c’est un MTT (multitables). Il est particulièrement rageant de devoir quitter les tables au niveau des places payées pour remplir une quelconque obligation.
  • atteindre les places payées peut s’avérer très difficile, et c’est logique : vous vous confronterez alors aux meilleurs. A déconseiller à ceux qui ne sont pas à l’aise ne serait-ce qu’en SNG.

 

La table finale d’un tournoi sur Pokerstars :

 

Cet article vous a-t-il été utile ?Oui   Non

Share Button
Camille Carre

Auteur:

Laisser un commentaire