Kelbet » POKER EN LIGNE » Démarrer le poker en ligne

Démarrer le poker en ligne

3/5 - 18 votes

Comme beaucoup de joueurs de poker, vous avez surement envie de tenter l’expérience du poker en ligne.

Depuis l’ouverture du marché, les publicités pour les salles en ligne se multiplient, et tout est désormais légal et réglementé.

Pour bien démarrer, il vous faudra choisir votre salle et votre table de prédilection, bien gérer votre bankroll pour éviter de perdre sur un coup de dés, enfin mettre en place une stratégie de jeu simple que vous pourrez faire évoluer avec l’expérience.

SOMMAIREjouer au poker en ligne

Avantages du poker en ligne
Bien choisir sa salle
Choisir sa partie et son format de jeu
Gérer sa bankroll
Jouer simplement, condition pour progresser

I. Avantages du poker en ligne

Le poker sur internet offre à chacun la possibilité de :

  • jouer de chez soi en tout confort,
  • disputer des parties de tout enjeu : de la très faible mise à la partie à très fort enjeu
  • jouer beaucoup de mains et forger son expérience,
  • main events : se qualifier pour une poignée de figues à de grands événements poker grâce aux partenariats entre les rooms et les casinos etc.

Si vous êtes sur le point de franchir le pas, sachez cependant que vous allez être confronté à beaucoup de choix importants ainsi qu’à des pièges et erreurs typiques pour un néophyte du poker sur internet.

Ce petit article devrait  vous aider à démarrer le poker en ligne et effectuer les meilleurs choix.

II. Bien choisir sa room

En général, la 1ère salle sur laquelle on s’inscrit est celle où l’on joue le plus par suite.
Pour décider de la salle dans laquelle vous jouerez donc sans doute pendant longtemps, il convient de porter attention à :

  1. la qualité intrinsèque de la salle et au nombre de joueurs qui la fréquentent
  2. aux offres de bienvenue qui permettent de la tester et de se familiariser avec elle.

1. Les meilleurs salles de poker accessibles en France

Nous avons listé pour vous les meilleures salles de poker en ligne.
Winamax est sans conteste la meilleure, surtout si vous débutez. Barrière poker est intéressant aussi, car le niveau n’y est pas trop élevé et vous pourrez donc a priori plus facilement gagner vos premières parties.
En savoir plus sur les sites de poker autorisés en France.

2. Bonus et programme de fidélité

Prenez le temps de vous informer sur les divers bonus ainsi que de la qualité du programme de fidélité de chaque room. Certains offrent même de l’argent offert à l’inscription, typiquement la bonus betclic poker ou le code barriere poker.

Voyez également nos conseils pour optimiser premier dépôt poker.

Cela devrait vous aider à augmenter votre bankroll ou, pour les moins chanceux, amortir vos pertes.

III. Choisir sa partie et son format de jeu

Vous risquez d’être surpris par le large choix de partie de poker en ligne que vous allez rencontrer.

Vous aurez un large choix de tournoi multitable, de sit’n’go (table qui démarre dès qu’elle se remplit) à 6, 10, 18, 27 ou 45 joueurs, des head’s up ainsi que des tables de partie d’argent, plus communément appelé cash game.

Le tout à divers enjeux allant souvent de quelques centimes à plus centaines voir milliers d’euros l’entrée.

Chaque site à aussi une partie Play Money où vous pouvez jouer en argent fictif, ainsi que des tournois freerolls, qui sont des tournois dotés d’un prize pool mais dont l’entrée est gratuite. Cela constitue un bon moyen de vous familiariser avec une room sans dépenser d’argent.

Cependant, selon la room, certains formats de jeux seront plus ou moins présents que d’autres (du fait de la politique de la room, où simplement de son taux de fréquentation). Il est donc judicieux de choisir son format de jeu en premier lieu et d’ensuite effectuer un dépôt sur le site offrant le plus d’offre concernant votre format de prédilection.

IV. Gérer sa bankroll

La gestion de bankroll  est sans doute le concept le moins connu des débutants et pourtant, il s’agit d’un élément indispensable de la réussite de tout joueur.

Un bon joueur de poker se doit d’être aussi un bon gestionnaire, autrement, quelque soit ses qualités pokeristiques, il va droit vers la banqueroute.

La raison a cela est simple : sur une partie, tout peut arriver, vous pouvez par exemple vous faire éliminer  avec une paire d’as. Il est donc invraisemblable de mettre une trop grosse part de sa bankroll sur une seule partie au vue de cette volatilité et sur le long terme, une telle stratégie s’avère tout simplement suicidaire quand l’on connait la variance que le poker engendre en terme de résultats
A contrario, sur plusieurs centaines de parties, cette notion de « chance » ou « malchance » (qu’on appelle donc la « variance » ) est lissée, et laisse plus de place au savoir faire.

Le parallèle peut être fait avec le travail d’un tradeur. Vous ne verrez jamais un bon tradeur investir une grosse partie de ses fonds sur une seule action, mais plutôt investir sur une multitude d’actions. En faisant cela, il peut gagner petit à petit de façon quasi certaine, sans prendre le risque de perdre tout son argent sur un coup du mauvais sort.

Si vous estimez avoir un avantage sur vos adversaires, il est donc préférable de faire le plus de volume possible pour faire disparaître la part de chance, qui n’a une incidence significative sur le court terme mais dont le rôle diminue à mesure que vous jouez un plus grand nombre de partie  (le long terme).

Et pour faire du volume, tout en ayant les reins assez solides pour survivre au badrun inévitable (mauvaise période avec très peu de places payées), vous avez donc besoin de disposer d’une bankroll vous permettant de jouer un grand nombre de vos parties habituelles.

Voici les « standards » en matière de gestion de bankroll :

  • En SitNGo : il est recommandé de ne jouer que 5% de sa bankroll
  • En MTT : il est recommandé de ne jouer que 1% de sa bankroll
  • En cash game : il est recommandé de ne jouer que pour 5% de sa bankroll sur une table (si vous jouer à des limites 0,02/0,04ct à 4euros la cave, il vous faut donc une bankroll de 80 euros).

Vous pouvez prendre certaines libertés avec ces conseils et vous adaptez selon votre aise, mais veillez à toujours rester aux alentours de ces standards.

N’hésitez pas non plus à baisser de limite quand votre bankroll baisse. Souvent les joueurs font l’inverse et augmente leur limite pour se « refaire » plus vite et cela les amène à tout perdre.

V. Jouer simplement

Vous allez probablement débuter sur internet à de petites limites où le jeu n’est pas autant évolué qu’aux hautes limites.

Pour gagner à ces limites là, vous n’aurez pas besoin de jouer comme Phil Ivey, ni de bluffer comme Tom Dwann, au contraire ! Cela risquerait de vous faire perdre.

En effet, le niveau est tellement faible que la plupart des joueurs ne comprendrontt pas les mooves que vous faites, et vos bluffs seront inefficaces. De la même manière, ne sous jouez pas vos mains fortes, vous serez de toute manière souvent payé par un joueur qui s’enflammera sur une main ou un tirage plus faible.

La recette gagnante à ces limites est simple : Jouez serré, jouez la position, et valoriser vos grandes mains. En faisant cela, vous devriez démarrer sur de bons rails sur Internet et monter rapidement de limites.

C’est ensuite que vous complexifiez et adapterez votre jeu à vos adversaires.

Bonne chance sur les tables virtuelles !

Cet article vous a-t-il été utile ?Oui   Non

Share Button
Camille Carre

Auteur:

Une réflexion au sujet de « Démarrer le poker en ligne »

  1. bernard dit :

    je joue occassionnellement avec des amis et j aimerai jouer plus serieusement

Laisser un commentaire