Kelbet » Les stars du poker » Kool Shen : poker face

Kool Shen : poker face

3/5 - 18 votes

Kool shen, de son vrai nom Bruno Lopes, est un rappeur, producteur et joueur de poker français d’origine portugaise. Co-fondateur de suprême NTM, il fait partie des figures majeures du rap français.

Ses succès au poker

On peut sans peine dire que Kool Shen est un passionné qui s’investit à fond dans ce qu’il fait. Ainsi après avoir été membre du premier groupe de rap français, celui-ci s’est mis au poker avec une assiduité remarquable. Dans une interview pour le journal 20 minutes, il avoue jouer jusqu’à 5 heures par jour ( http://www.20minutes.fr/poker/805086-kool-shen-cinq-heures-poker-jour ).

Et son sérieux s’avère payant ! Dans la nuit du 29 au 30 janvier 2012, il remporte le Main Event des Eros Finals of Poker (EFOP) a l’Aviation Club de France. Une victoire qui lui rapporte la jolie somme de 100.000€.

Dès 2010 et en l’honneur de la sortie de son album solo, il mettait sa tête à prix sur Pokerstars France sous le pseudonyme de 93style93.

En février 2012 il intègre le top 300 du Global Poker Index, qui publie chaque semaine la liste des 300 meilleurs joueurs de tournois au monde.

Enfin en juin 2012 il remporte le World Poker Tour à cannes, avec un gain de plus de 100.000€.

Malgré son indéniable talent et sa poker face, il semble néanmoins que Bruno (Kool Shen) Lopes ne soit pas complètement à l‘abris des coups de chaud. A moins que le tout n’ai été qu’un génial coup de bluff?En témoigne cette vidéo où il perd son sang froid, et qui a fait le bonheur du zapping.

Sa carrière dans la musique

Avant de devenir une figure du Poker, Kool Shen s’est illustré dans un tout autre domaine!
Membre fondateur du groupe NTM avec le rappeur Joey Star, les deux rappeurs revendiquent leurs origines banlieusardes. Jeunes ayant « vécu et survécu » dans le milieu défavorisé du 93 (Seine-saint-denis), connus pour leurs paroles ouvertement critiques à l’encontre du racisme, des inégalités de classe, qui portent un constat d’urgence sur la situation dans les banlieues.
Leur style musical évolue entre le rap dit « hardcore » et le rap conscient, plus politique. Leur dernier album, qui contient entre autre le titre laisse pas trainer ton fils, s’est écoulé à plus de 2.500.000 exemplaires.
Le groupe fait ses adieux en 2004, mais est cependant reformé pour une tournée nationale en 2008 qui a été un franc succès.

Articles sur le même thème :
Un bluff poker époustouflant
Bonus Barrierepoker.fr
Démarrer le poker en ligne
Les bookmakers autorisés en France
Sharkscope, devenir un requin au poker

Cet article vous a-t-il été utile ?Oui   Non

Share Button
Camille Carre

Auteur:

Laisser un commentaire