Kelbet » PARIS SPORTIFS » Les vraies chances de la France pour la Coupe du Monde 2014

Les vraies chances de la France pour la Coupe du Monde 2014

3/5 - 18 votes

Seuls 3% des Français croient en la capacité de l’équipe nationale de remporter le Mondial. Mais ils sont tout de même 24% à penser qu’elle atteindra le dernier carré.

Il y a quelques mois, beaucoup moins d’espoirs étaient permis, jusqu’à ce 19 novembre où la France battait l’Ukraine 3 buts à 0. Un véritable soulagement : « on va au Brésil ». En effet, les Bleus s’étaient mis en grand danger en ne se qualifiant pas directement pour le Mondial 2014, puis en s’inclinant 2 -0 à Kiev lors de l’aller.

Ce résultat a de quoi interroger. Si l’Equipe de France est capable de perdre face au 18e du classement FIFA, quels espoirs peut-elle nourrir en terres brésiliennes? Eléments de réponse.

La France se qualifie pour la Coupe du Monde grâce à Didier Deschamps

SOMMAIRE

Au Brésil en outsider
Le parcours probable de la France
La réalité se trouve sur le terrain

Au Brésil en outsider

Il aurait été difficile d’en être autrement : la France est loin de faire partie des favoris pour la victoire finale. Si l’on en croit les informations communiquées par Opta, le leader mondial des données sportives publiées par L’Equipe, les hommes de Didier Deschamps n’ont que 2,2% de chances de soulever le trophée. Comme bien souvent, c’est le pays organisateur qui figure en tête des études statistiques sur le Mondial 2014, avec 23,6%. Suivent l’Allemagne et l’Espagne, avec respectivement 16,3% et 13,8%. Autant dire que ce n’est plus un fossé, mais un océan, qui sépare ces nations des français. Ces derniers ne figurent d’ailleurs qu’en 10ème position des pays ayant le plus de chances de remporter la Coupe du Monde de la FIFA.

En revanche, les probabilités pour l’Equipe de France d’atteindre les huitièmes de finale sont les plus élevées des 32 équipes en lice : 66%. Il faut dire, malgré le fait que les Bleus aient été reversés dans le 4ème chapeau, qu’ils ont hérité d’un des groupes les plus abordables de la compétition. Du moins sur le papier. De la Suisse, de l’Equateur et du Honduras, aucun n’a jamais franchi le stade des quarts de finale. Ainsi il est logique que, si la Nati (7e) devance la France au classement FIFA, la qualification des tricolores reste la plus probable.

Enfin, il est évident que plus on avance dans la compétition, plus les chances des nations se réduisent. Ainsi, le pourcentage pour que Deschamps et ses 23 joueurs atteignent les quarts de finale est de 20,3%. Pour les demies : 9,9%, et 3,8% pour la finale à Rio de Janeiro, dans l’enceinte du mythique Maracana. Avis aux parieurs : les cotes sont très intéressantes.

Le parcours probable de la France

Si l’on se réfère toujours aux données de l’Opta, il serait le suivant :

Parcours probable de la France au mondial 2014

Le parcours des tricolores prendrait donc fin le 4 juillet à Rio de Janeiro, face à la Mannschaft de Joachim Löw qui est 3ème de la dernière Coupe du Monde et du dernier Euro.

Auparavant, la France serait donc sortie des phases de poule, puisque du groupe E, c’est le pays qui a le plus de chances d’atteindre les huitièmes. Et durant le premier des matchs à élimination directe, elle serait victorieuse face à la Bosnie de Miralem Pjanic.

La réalité se trouve sur le terrain

Il paraît tout de même essentiel de préciser que, dans le football, la logique et les probabilités sont rarement justes. Sur un match peut-être, et encore, mais pas à aussi long terme, sur la durée de toute une compétition. C’est ce que l’on appelle tout simplement la glorieuse incertitude du sport.

Tout supporter peut donc légitimement croire que son équipe est capable de soulever le trophée. Cependant, soyez lucides si vous-mêmes vous êtes amené à faire des paris sportifs. Les statistiques ne sont pas indifférentes et tout dépendra de l’état d’esprit des Bleus, dont nul ne saurait prédire avec certitude s’il relèvera de l’union sacrée comme lors du match retour face à l’Ukraine ou de la déroute morale comme en 2010. Inutile donc d’y risquer l’intégralité de votre pécule…

Une chose est sûre : l’ex-Bleu Didier Deschamps est fort de son expérience du Mondial et l’on peut espérer qu’il mènera la France le plus loin possible. En outre, la victoire mémorable face aux Ukrainiens puis la confirmation face aux Pays-Bas sont des signes positifs. L’exploit sera-t-il réitéré ? Si la France gagne la Coupe du Monde 2014, la fête sera probablement aussi belle qu’elle aura été longtemps inattendue.

Les Champs-Elyséesont été envahis après la finale face au Brésil (1998), bis repetita en 2014?

Cet article vous a-t-il été utile ?Oui   Non

Share Button

Laisser un commentaire