Kelbet » POKER EN LIGNE » La position au poker

La position au poker

3/5 - 18 votes

Au poker et plus particulièrement au Texas Hold’hem No Limit, la position joue un rôle prépondérant.

Avoir la position vous permettra de limiter vos pertes lorsque vous serez battu, de maximiser vos gains lorsque vous aurez un jeu très fort ainsi que de pouvoir vous approprier bon de nombre de pots en bluffant.

A contrario, ne pas l’avoir vous mettra souvent en position inconfortable et diminuera vos chances de gagner de l’argent au poker.

SOMMAIRE

Quand a-t-on la position ?
La force de la position
- Préflop
- Postflop (à partir du flop)
Bluff et position
- Related posts:

Quand a-t-on la position ?

Avoir la position, c’est être le dernier à parler lors d’un tour d’enchère.

Au préflop, vous remarquerez que la meilleure position est pour les blinds, mais celle-ci est toute relative car pour les 3  tours d’enchères suivants (flop, turn et river), petite et grosse blinds se retrouveront avec la pire position au poker en devant parler les premiers.

En prenant ces paramètres en compte, il est facile de comprendre que la meilleure position au poker revient au joueur détenant le bouton, celui ci gardant une bonne position préflop avec simplement deux joueurs derrière lui et surtout, étant assuré d’avoir la meilleure position durant tout le coup après le flop.

Pour les raisons opposées, la pire position est au joueur se situant juste après les blinds. Les américains ont nommé cette position Under The Gun (« sous le revoler »), terme qui s’est généralisé sous l’appellation UTG.

position au poker

La force de la position

Préflop

Avant le flop, avoir la position vous permettra de pouvoir attaquer les blinds avec un plus large panel de mains car il est peu probable que le peu de joueurs restant à parler ait un bon jeu (alors que l’UTG aura souvent 9 joueurs à parler après lui susceptibles d’avoir un gros jeu, ce qui l’empêche de pouvoir attaquer les blinds sans un très bon jeu).

Vous aurez aussi l’option de payer une relance avec une main à potentiel, car ayant la position, vous serez à même :

  • d’optimiser vos gains si vous touchez une bonne combinaison
  • de bluffer si ratez le flop, chose très périlleux sans la position.

Postflop (à partir du flop)

C’est là que l’avantage de la position prend tout son sens. Vous serez en situation de récolter, grâce aux actions de vos adversaires, tout un tas d’informations sur la force de leurs mains sans qu’eux sachent quelles sont vos intentions En outre, vous aurez à votre portée plusieurs options supplémentaires.

Vous pourrez profiter de la faiblesse affichée pour tenter de vous approprier le pot, ou décider de prendre une carte gratuite.

De même, vous pourrez décider de contrôler la taille du pot avec une main moyenne, en faisant parole ou en payant simplement une mise sans risquer de vous faire relancer.

Et enfin, avec une forte main, vous aurez la possibilité de rentabiliser votre main au mieux en étant le dernier à agir.

Bluff et position

Vous l’avez compris, sans la position, vous n’aurez pas d’autre choix que de subir le coup ou bien d’avoir un très bon jeu. Les bluffs, dans cette situation là, ne constituant qu’un pari aveugle et téméraire au vue du manque d’informations dont vous disposerez, le c-bet sera alors une manière d’atténuer ce désavantage.

Ne perdez pas de vue que le poker est un jeu d’argent de petits avantages qu’il faut savoir mettre de son côté et qui, sur le long terme, différencient les joueurs perdants des joueurs gagnants. Dans cette optique là, jouer la position constitue la base essentielle d’un jeu gagnant.

Les meilleurs joueurs du monde affirment même qu’elle équivaut à disposer d’une troisième carte dans son jeu.

Sur le même thème :
Règles variantes de poker : du poker Texas Holdem aux variantes les plus étonnantes et les plus locales
Code Unibet Poker : pas de privilège mais un bonus équivalent pour tout nouvel inscrit

Cet article vous a-t-il été utile ?Oui   Non

Share Button
Camille Carre

Auteur:

Laisser un commentaire