Kelbet » POKER EN LIGNE » Profilage poker : décrypter ses adversaires

Profilage poker : décrypter ses adversaires

3/5 - 18 votes

La connaissance des adversaires au poker est trop souvent réduite à de vagues aspects psychologiques, y compris au poker en ligne. En réalité, c’est l’analyse de leurs coups et de leur comportement qui vont vous permettre de les regrouper en quelques grands types.

Il vous faudra donc les profiler en vous mettant dans la peau du Mentalist ou des Experts, puis adapter votre jeu pour leur prendre un maximum de jetons.

Profilage au poker, ou comment décrypter les autres joueursSOMMAIRE

Les grands profils de joueurs
Repérer les joueurs perdants ou dangereux
- Qui allez-vous éliminer ?
- Les joueurs ultra-agressifs
- Les autres joueurs dangereux
Affiner l’analyse au fil du temps
- Related posts:

Les grands profils de joueurs

Avant d’entrer dans les détails du profilage au poker, vous devez garder à l’esprit quelques grands profils de joueurs : la grande majorité de ceux auxquels vous vous frotterez rentreront dans l’un d’entre eux. Ces profils reposent sur 2 éléments :

  • la qualité des mains, c’est-à-dire le panel de mains avec lequel ils vont vous affronter. Celui-ci peut-être large ou au contraire serré (sélectionné avec soin).
  • la quantité de jetons qu’ils vont être capables de mettre en jeu pour défendre leur main ou attaquer. Le joueur passif sera peu enclin à relancer et ne suivra qu’avec de très bonnes mains, tandis que l’agressif misera fortement et n’hésitera pas à relancer.

En combinant ces 2 éléments, nous obtenons les 4 grands types de joueurs :

  • large passif : il joue beaucoup de mains mais il se contente de suivre ; ses mises restent rares et modestes et il se couche quasiment à tous les coups une fois relancé.
  • serré passif : il ne joue que les bonnes mains ; cependant, il se couche dès qu’il est relancé un peu fort ou quand il imagine que le flop a forcément apporté un brelan ou une couleur à l’adversaire. Par contre, il mise gros dès qu’il sent qu’il a la meilleure main.
  • large agressif : il joue beaucoup de mains, mise fort et ne pense qu’à bluffer.
  • serré agressif : il joue avec de bonnes mains et il sait les valoriser suffisamment en misant fortement.

 

Vous pouvez aussi tenter de formuler des hypothèses, mais sachez qu’au poker en ligne, beaucoup d’éléments qui vaudraient en live demeurent trompeurs :

  • Les femmes jouent généralement de manière serrée ; mais êtes vous bien sûr que votre adversaire est une femme ?
  • Les pseudos peuvent être un indice, mais encore faut-il bien les décrypter : Ribéry93 est-il vraiment un débutant naïf qui se croit riche après avoir obtenu un bonus en cash ou n’est-ce pas plutôt un piège tendu par un grinder ?

NB : Si vous souhaitez en savoir plus sur le profilage au poker en live, sur lequel nous nous attarderons peu ici, sachez que Joe Navarro en est le grand spécialiste : vous pourrez lire avec beaucoup de profit ses ouvrages.

Repérer les joueurs perdants ou dangereux

Qui allez-vous éliminer ?

Réponse : les joueurs passifs. En effet, les joueurs larges passifs sont typiquement les débutants qui jouent à peu près toutes les mains en espérant toucher quelque chose au flop. En général, ils sont impatients de jouer et de s’engager dans les coups au lieu d’attendre une main bonne ou au moins correcte. Sauf si vous vous prenez un bad beat, une très bonne main comme suffira à leur soutirer leurs jetons et à les éliminer assez rapidement.

Quant aux serrés passifs, vous les piégerez en les relançant à chaque fois que le pot aura un intérêt :

  • soit ils suivront ou sur-relanceront, et dans ce cas vous saurez qu’ils ont la meilleure main et qu’il faut fuir
  • soit ils se coucheront, et vous allez ainsi leur ratiboiser leur stack au fil des coups

Concernant les autres joueurs perdants, vous rencontrerez ceux qui manquent simplement d’expérience en tournoi. Observez leur comportement à la bulle : ils n’hésitent pas à faire tapis et semblent ignorer le caractère crucial de ce moment. Votre patience suffira alors à les éliminer, tout simplement parce qu’ils s’élimineront eux-mêmes.

Les joueurs ultra-agressifs

Identifier les joueurs tentant de voler les blindes et les pots à la moindre occasion avec de fortes relances et très certainement sans main digne de ce nom est de toute première importance. Tout le monde les repère assez rapidement, car ils paralysent la table entière et cassent sans cesse les cotes avec leurs fortes mises voire leurs tapis successifs.

En les observant, vous constaterez que soit ils se couchent, soit ils relancent ou sur-relancent, mais ne se contentent presque jamais de suivre.

Bien que le style « kamikaze » provoque généralement l’élimination au bout de quelques tours de table, il peut par contre permettre d’amasser beaucoup de jetons grâce à un flop favorable. Par exemple, avec en mains, le joueur peut tout à fait toucher son brelan voire un carré et battre l’adversaire serré qui a fini par faire tapis avec ses .

Même s’il vous insupporte, vous devez l’affronter et vous résoudre à jouer face à lui avec un panel de main un peu plus large qu’à l’ordinaire si vous êtes plutôt serré. Parfois, vous le battrez simplement avec une paire de 10. En prenant un peu plus de risques qu’à l’accoutumée, vous pourrez obtenir un double avantage :

  • l’éliminer, et donc gagner ses jetons et plus de sérénité
  • être craint : vous allez vous créer une image de joueur relativement large, donc difficilement lisible

Cependant, méfiez-vous de ne pas partir à tapis sur un coup de tête ou de trop miser à la bulle du tournoi : même avec la paire d’As, attendez au moins d’être payé avant de prendre des risques.

Les autres joueurs dangereux

Il s’agira tout simplement de bons joueurs expérimentés. Ce sont les joueurs serrés agressifs qui jouent la position au poker, misent en fonction de la taille du pot et savent même jouer différemment en fonction des adversaires. Ils n’hésitent pas à relancer et dans la mesure où ils jouent habituellement les meilleures mains, leurs bluffs fonctionnent souvent.

Il vous faudra donc faire appel à vos qualités et à votre expérience afin que les affrontements avec eux vous soient favorables.

Affiner l’analyse au fil du temps

Seul le temps vous permettra d’affiner le profilage de vos adversaires : même dans une grande salle comme PokerStars ou Barrière Poker, vous finirez par retrouver les mêmes au fil des tournois. Voici quelques conseils simples pour acquérir une vision des autres joueurs dans la durée et capitaliser votre expérience :

  • Observer attentivement les coups dès le début de la partie et jouer strictement selon le calcul des cotes au poker
  • Capitaliser les informations grâce à son logiciel de poker : par exemple, en prenant des notes sur les adversaires
  • Ne pas s’en tenir à ses certitudes : même au bout de quelques milliers de mains jouées contre tel adversaire, il peut très bien vous manipuler, essayer de vous tendre un piège, ou tout simplement changer brusquement de comportement (ce soir, il a envie de flamber ; il a passé une mauvaise journée ; etc.).
  • Ne pas projeter sa propre personnalité sur les rivaux : prenez-les par principe au sérieux, mais n’imaginez pas qu’ils joueront le coup comme vous le feriez et n’allez pas leur attribuer des raisonnements tortueux que seuls tiennent les pros.

Cet article vous a-t-il été utile ?Oui   Non

Share Button
Camille Carre

Auteur:

Laisser un commentaire