Kelbet » Stratégies gagnantes au turf » Quand placer son pari hippique ?

Quand placer son pari hippique ?

4.5/5 - 2 votes

Contrairement à ce qui se passe dans les paris sportifs où les cotes sont fixes, au turf les cotes varient jusqu’au départ de la course. Ces variations ont généralement lieu dans les 10 dernières minutes avant la clôture des paris.

Dès lors, faut-il absolument attendre la dernière minute pour poser son pari ou peut-on le placer en avance ?

En fait, tout dépend de votre stratégie de pari, les réponses ci-dessous.

1. Parier la veille de la course

Vous pouvez placer vos paris dès la veille de la course si vous êtes sûrs à 100% de votre analyse de la course et du choix de vos chevaux favoris. Dans ce cas, l’opinion des autres joueurs sur vos chevaux vous importe peu puisque quoi qu’il arrive, vous miserez sur les mêmes chevaux.

Annulation des paris
De toute manière, si vous posez un pari hippique et que vous vous en mordez les doigts par la suite, la plupart des sites de turf vous permettent de l’annuler (prenez simplement le temps de vérifier quelle est la politique de l’opérateur en matière d’annulation des paris).

2. Miser quelques heures avant le début de la course

La « cote matin » (le matin de la course) donne déjà une bonne estimation des grandes tendances des cotes. Jetez néanmoins un oeil sur les cotes de différents sites : par exemple, si vous êtes joueur chez PMU Turf allez voir sur Genybet si les cotes ne sont pas trop différentes, car plus elles le sont, plus le risque de variation de celles-ci est important.
Vous pouvez miser quelques heures avant le début de la course dans 2 cas de figure au moins :

  • Si vous êtes en martingale : l’estimation que fournissent les « cotes matin » est suffisante pour déterminer si la martingale est applicable.
  • si vous jouez sans « gestion financière », la connaissance de la cote finale exacte ne vous est pas non plus indispensable.

Attention toutefois : prenez du recul par rapport à ces « cotes matin », elles ne sont qu’indicatives. Il y a toujours quelques cotes qui varient de manière spectaculaire dans les 10 mn avant le départ.

3. Attendre les 10 dernières minutes

A moins que vous ne soyez trop sensible au stress de dernière minute, privilégiez cette solution dès que vous en avez la possibilité. En effet, c’est dans cet intervalle de temps que les cotes sont les plus fiables…

NB : Evidemment, si vous utilisez une « martingale variable à la cote », c’est LA solution à utiliser.

Sur le même thème :
Choisir son site de turf : comment vous orienter ?
Le handicap au turf : explication pour les débutants et révision pour les autres

Cet article vous a-t-il été utile ?Oui   Non

Share Button

Laisser un commentaire