18+ | Jeu responsable! | Termes et conditions applicables | Contenu commercial

La dépendance aux jeux d’argent : comment la prévenir

Les jeux d’argent sont une forme de divertissement qui n’est pas sans risque. Les risques les plus courants sont la dépendance et la ruine financière. Il existe des moyens de minimiser ces risques, notamment en ne jouant qu’avec de l’argent que vous pouvez vous permettre de perdre et en jouant de manière responsable.

Chez kelbet.com, nous voulons aider les parieurs à devenir des parieurs responsables. C’est pourquoi vous trouverez ici 3 conseils pour jouer intelligemment et faire en sorte que le jeu reste un plaisir et non une dépendance :

  • Gérez votre argent.
  • Gérez votre temps.
  • Ne jouez que pour vous divertir.

💰 Gestion de l’argent

Le contrôle de votre trésorerie est une bonne approche pour éviter que le jeu devienne problématique et réduire vos chances de souffrir financièrement. Comme indiqué ci-dessous, il existe diverses approches pour utiliser la gestion de l’argent afin de limiter le jeu.

1. Créez un budget.

Tout d’abord, pensez à la somme d’argent que vous devrez mettre de côté pour les nécessités comme la nourriture, l’assurance et le loyer. Décidez combien vous êtes prêt à risquer ou à perdre au jeu et aux paris sportifs sur une période donnée. Il peut s’agir d’une certaine somme pour la journée, la semaine ou le mois.

2. Fixez des limites

Limitez le montant d’argent que vous pouvez déposer, perdre ou utiliser sur un seul pari. Il est conseillé de profiter de la fonctionnalité de limite fournie par la majorité des opérateurs pour vous aider à respecter vos restrictions. Il vous sera ainsi plus facile de respecter votre plan.

3. Évitez d’emprunter de l’argent pour jouer.

Évitez de contracter des prêts auprès de votre famille, de vos amis ou d’autres sources de crédit. Le risque augmentera si vous jouez avec de l’argent emprunté. De plus, vos pertes éventuelles pourraient vous nuire, à vous mais aussi à votre entourage.

4. Retirez vos gains.

Il est conseillé de retirer un peu d’argent si vous avez une victoire importante. Après un gain important, abstenez-vous de jouer davantage car cela pourrait augmenter votre risque de dommages liés au jeu. Évitez de parier avec d’énormes quantités d’argent car la tentation de jouer à des jeux plus risqués pourrait augmenter.

5. Suivez vos profits et vos pertes.

Vous pouvez déterminer si les paris sportifs et les jeux d’argent sont vraiment une source de revenus durable pour vous en suivant vos performances passées ; pour la majorité, ce n’est pas le cas.

6. Restrictions sur les retraits d’argent

Demandez à votre banque d’imposer des limites sur le montant que vous pouvez retirer.

7. Adhérez à votre stratégie !

Par-dessus tout, tenez-vous en à votre plan ! Si vous avez décidé de respecter un budget ou d’imposer des restrictions à chaque pari, ne l’oubliez pas. Il est toujours bon de demander de l’aide pour déterminer les mesures à prendre pour empêcher le développement d’un comportement de jeu dangereux si vous constatez que vous êtes parfois incapable de respecter vos limites.

🕑 Gestion du temps

  • Un parieur avisé gère son temps, s’assure qu’il prend des jours de repos pour parier, et profite également du sport sans parier.
  • Selon les recommandations canadiennes sur les jeux d’argent à faible risque, vous devriez limiter vos paris à 4 jours par mois au maximum afin de maintenir votre exposition au risque au minimum.
  • Fixez-vous des limites avec lesquelles vous vous sentez à l’aise et évaluez régulièrement si vous les respectez.
  • Les paris en direct, qui sont rapides et continus, peuvent faciliter la perte de la notion du temps.

Pourquoi devrais-je me soucier du temps que je passe à jouer ?

Lorsqu’elles aiment regarder un match de football, un match de tennis ou d’autres événements sportifs, de nombreuses personnes parient pour obtenir un rush supplémentaire. Bien que ce rush puisse être agréable, il peut aussi faire perdre la notion du temps, surtout si vous recherchez fréquemment les meilleures cotes ou si vous misez sur des paris en direct à un rythme effréné.

Les conseils sur la façon de jouer raisonnablement portent souvent sur les dépenses, comme l’établissement d’un budget pour vos dépenses de jeu. Si le suivi des dépenses financières est sans aucun doute crucial, les joueurs astucieux surveillent également la gestion de leur temps.

Passer un temps excessif à jouer peut, dans des situations extrêmes, vous amener à négliger d’autres activités comme l’exercice physique ou les tâches liées à votre travail ou à vos études. Cela peut également entraîner la rupture de relations.

Comment garder la trace du temps ?

Pour aider les joueurs à contrôler le temps qu’ils passent à jouer, plusieurs bookmakers et opérateurs proposent des outils tels que des chronomètres et des limites de temps. Si le bookmaker ou l’opérateur que vous avez choisi dispose d’un tel outil, il peut être bénéfique de l’utiliser pour prendre des décisions. Ils peuvent vous aider à déterminer à l’avance le temps que vous voulez passer à parier et simplifier le suivi de vos progrès. Si votre bookmaker préféré ne propose pas une telle fonctionnalité, vous pouvez concevoir votre propre technique simple en réglant un minuteur ou en utilisant le chronomètre de votre téléphone pour suivre le temps qui passe lorsque vous placez des paris ou jouez au poker.

Une autre solution consiste à noter le temps que vous estimez passer à parier au cours d’une semaine, puis à suivre systématiquement votre utilisation du temps sur quelques semaines. N’oubliez pas de comptabiliser le temps passé à organiser et à rechercher des paris potentiels. Si vous sous-estimez considérablement le temps que vous passez à jouer, c’est peut-être un signe que vous avez intérêt à vous fixer des limites de temps ou à faire plus attention à l’horloge lorsque vous jouez.

Combien de temps est excessif ?

Comme cela varie considérablement d’un joueur à l’autre, il est assez difficile de déterminer combien de temps est excessif. Une suggestion est de décider d’une durée dont vous seriez à l’aise de discuter avec un ami proche ou un membre de votre famille.

Les lignes directrices sur le jeu à faible risque ont été publiées le mois dernier par le Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances. Elles sont le résultat de cinq années de recherche comprenant des données sur le jeu, des données d’enquête sur les joueurs et des commentaires d’experts. Selon les recommandations, si vous souhaitez réduire votre risque de dommages liés au jeu, vous devriez limiter vos mises à quatre jours par mois au maximum (en plus de suivre les autres directives).

Si vous pariez plus de quatre jours, cela ne signifie pas que vous avez un problème, mais cela augmentera votre exposition au risque.

🎈Ne jouez que pour vous divertir

Lorsque vous avez l’impression de contrôler l’activité, le jeu, comme tout autre type de divertissement, peut être agréable avec modération.

Il peut être vraiment frustrant de commencer à perdre le contrôle de son jeu et de se retrouver à essayer de récupérer les fonds perdus.

Le jeu peut devenir un mode de vie pour certaines personnes, les empêchant de se concentrer sur d’autres choses qui sont importantes pour elles. Il peut être utile de garder un œil attentif pour savoir si cela peut être considéré comme un divertissement ou non.

Que faire en cas de problèmes de dépendance ?

Si, malgré ces conseils, le jeu devient un problème, nous vous conseillons de contacter une organisation spécialisée dans la prévention et l’aide aux joueurs dépendants.

Voici quelques liens utiles :