18+ | Jeu responsable! | Termes et conditions applicables | Contenu commercial

Mikael Silvestre : “Man United a besoin de plus de cohérence et doit garder Ronaldo”

Cristiano Ronaldo continuera-t-il de jouer pour Manchester United ? @IMAGO / Phil Oldham/ Shutterstock

Betting Expert s’est entretenu avec le joueur de l’équipe de France Mikaël Silvestre pour discuter de la situation de ses anciennes équipes avant la pause de la Coupe du monde. Silvestre a été invité à réfléchir sur les premiers mois d’Erik Ten Hag à la tête de Manchester United et sur ce qui devrait être fait au sujet de Cristiano Ronaldo.

📝 Tous nos conseils pour parier sur la Coupe du Monde

Manchester United sous Erik ten Hag

En commençant par Manchester United, il semble qu’ils iront à la Coupe du monde à la 5e place de la Premier League, comment évaluez-vous la première saison d’Erik ten Hag à Old Trafford jusqu’à présent ?

C’est un peu les montagnes russes en termes de performances. Il manque de la constance, malheureusement. Le fait d’être 5ème en championnat n’est pas un gros dilemme car je pense toujours que l’objectif doit être de se qualifier pour la Ligue des champions. Cela représenterait un progrès par rapport à la saison dernière.

Cela rendrait le club plus attractif pour les joueurs. Il est important d’avoir les meilleurs contrats de sponsoring quand on va en Ligue des champions. C’est une autre paire de manches, car les finances sont un élément clé pour pouvoir rivaliser avec les plus grands clubs du monde. La 5e place est acceptable. Nous le prenons.

La question Ronaldo

Après la défaite 3-1 contre Aston Villa le week-end dernier, Erik ten Hag a déclaré qu’il était “stupide” de la part de son équipe d’adresser de nombreux centres rapides à Cristiano Ronaldo. Que pensez-vous de ces commentaires et qu’est-ce que cela révèle, selon vous, sur le travail qu’il lui reste à accomplir ?

Je ne sais pas ce qu’il faut en penser. C’est sûr que si on vous donne des instructions, un plan de jeu et surtout une nouvelle façon de jouer au football, vous pensez soudain que parce que Cristiano est dans la surface, il peut sauter plus haut que n’importe qui et finir le travail. Ce n’est pas ce que veut le manager. Il est normal qu’il aborde le sujet. Il est frustré sur la ligne de touche.

Il fait valoir ses arguments. Ce que j’aime chez le manager, c’est qu’il ne se cache pas et la plupart du temps, quand il parle après les matchs, il donne son analyse. Il nous le dit, il le dit au public, il le dit aux joueurs. Je pense que les points sont là. Nous pouvons tous apprécier ce qu’il essaie de faire et de dire aux joueurs.

Je pense qu’il voulait dire que l’équipe forçait un peu les centres.

Oui, ils n’étaient pas censés traverser à un moment donné. Ils les forçaient alors qu’il était presque impossible de trouver Cristiano et de lui permettre de tenter sa chance au but. Je vois ce qu’il veut dire.

Que pensez-vous de la situation de Ronaldo ? Comment pensez-vous qu’Erik Ten Hag devrait la gérer à l’avenir ?

Cristiano est sorti, il est revenu, il a joué, il a marqué. Il restera un atout pour United. Pour ce match, ça n’a pas marché offensivement, ils n’ont pas créé beaucoup d’occasions. Et ce n’était pas dû à Cristiano, c’était un problème collectif.

La performance de Manchester United le week-end dernier

Donc, malgré la défaite, Alejandro Garnacho a impressionné dernièrement. Quel talent pensez-vous qu’il ait ?

Il est important pour les jeunes joueurs, lorsqu’ils entrent dans l’équipe première, de montrer leur valeur immédiatement. Parce qu’on ne va pas vous donner beaucoup d’opportunités. Vous devez les saisir, ce qu’il a fait en marquant un but en Europa League. Contre Villa, il a montré son talent, évidemment, mais aussi son courage.

Il a un rôle à jouer cette saison comme Elanga l’a fait la saison dernière. C’est ça, Manchester United. Si vous êtes un jeune joueur talentueux, on vous donnera l’occasion de le montrer. Vous devez vous assurer que c’est votre première mais aussi votre dernière apparition. Cela peut arriver.

Vous avez mentionné que Manchester United avait du mal à se créer des occasions. Ils étaient évidemment privés de Bruno Fernandes pour le match contre Aston Villa. Dans quelle mesure pensez-vous qu’il a manqué à United ?

Comme Christian Eriksen, Bruno est la clé de la création d’occasions pour United, il peut trouver une poche d’espace, trouver des joueurs dans la surface ou derrière la ligne arrière, et ils ont tous deux des coups de pied arrêtés exceptionnels. Il aurait été bon de l’avoir sur le terrain mais cela n’a pas suffi pour les autres joueurs qui sont entrés en jeu.

Donny van de Beek est entré dans l’équipe. Il n’a pas réalisé la meilleure performance de sa carrière, je pense qu’on peut le dire. Pensez-vous qu’il a encore un rôle à jouer à Manchester United ou est-il préférable qu’ils se séparent ?

C’est difficile pour lui. Il n’a pas eu de série de matches après une saison difficile. C’est très difficile. J’ai de la peine pour lui car il est confronté à un grand défi. Sur le plan physique et mental, quand vous n’êtes pas à votre meilleur niveau – et que soudain vous entrez en jeu et que vous devez remplacer, dans ce cas, Bruno – c’est difficile.

Il doit juste garder confiance en ses capacités et j’espère qu’il pourra obtenir cette série de matchs. Sans cela, il est très difficile d’avoir un impact.

Nous sommes presque à la moitié de la saison, qui a été le meilleur joueur de Manchester United jusqu’à présent ?

Je pense que Christian Eriksen a été le meilleur jusqu’à présent. Il s’est intégré directement dans l’équipe et a apporté ce qu’il fait de mieux au milieu de terrain. Son positionnement, son jeu de transition. J’ai été impressionné par son attitude défensive et ses efforts. Il a été excellent des deux côtés du jeu. C’est celui qui se distingue jusqu’à présent.

Les faiblesses de Man United

Y a-t-il des maillons faibles dans l’équipe, selon vous ?

Non, je pense que c’est l’inconsistance collective. Le match contre Aston Villa et d’autres performances, les autres défaites. C’est une approche collective, une attitude qui n’était pas à la hauteur pour certains matchs.

Vous ne pouvez pas avoir le match contre Arsenal à domicile, même le match contre Chelsea à l’extérieur, qui n’était qu’un point mais qui était bon, et ensuite avoir des performances comme celle contre Aston Villa. La constance sera la clé pour United s’ils veulent atteindre l’objectif.

Votre ancien coéquipier Gary Neville a déclaré cette semaine que Man United avait le trio d’attaque le plus faible des six grands clubs d’Angleterre. Êtes-vous d’accord avec cette affirmation ?

Je ne sais pas pourquoi il dit cela. Je pense que si vous regardez les individus, ces joueurs ne sont pas les plus faibles. Pour moi, c’est une réponse collective que United doit trouver car si vous prenez les joueurs un par un, je pense qu’ils sont capables de rivaliser avec n’importe laquelle de ces équipes.

Mais en ce moment, avec le reste des joueurs, la connexion, le jeu de liaison et l’approche collective ne sont pas parfaits. Mais cela va dans le sens de ce que dit le manager. Cela prend du temps. Antony vient juste d’arriver, donc ça va prendre du temps. Je ne dirais pas qu’ils sont les plus faibles, c’est sûr.

Man United – Barcelone en Europa League

En Europe, United affrontera le FC Barcelone lors des éliminatoires de l’Europa League. Que pensez-vous du tirage au sort ?

C’est un super tirage parce que c’est un club fantastique, un club historique et une bonne opposition. C’est un type de match que l’on voit normalement en Ligue des champions, mais peu importe maintenant la compétition… tant que ce n’est pas la Super League !

C’est un très bon match à disputer pour les joueurs, pour le club et pour les supporters. Ce sera un test. Ce sera en février, donc à ce moment-là, ça pourrait être un bon moment. Il faut juste en profiter et le gagner. C’est tout, c’est une compétition de coupe.

Manchester United pendant la pause de la Coupe du Monde et le mercato

Il reste un match de Premier League avant la pause pour la Coupe du monde. Du point de vue de Man United, y a-t-il des préoccupations majeures avant la pause de la Coupe du monde ? Est-ce que cela va être positif pour eux ? Ne pas jouer en Premier League pendant un mois et demi.

Personne ne sait exactement comment cela va affecter le reste de la saison. A court terme, dès que vous reprenez les matchs et à long terme, United a beaucoup de joueurs concernés. C’est bien, mais vous espérez juste qu’ils reviennent en forme et prêts à reprendre la compétition.

En fonction de la façon dont la compétition se déroule au niveau individuel, cela peut vous enlever beaucoup d’énergie mentalement. Et donc physiquement aussi.

Je pense que ce sera un scénario au cas par cas pour les joueurs et pour les clubs afin d’évaluer comment ils se débrouillent après la Coupe du monde. Pour United, je pense que c’est la même chose que pour les autres équipes du top 6 qui ont beaucoup de joueurs internationaux. Pour revenir à la question, je ne vois pas d’avantage ou de désavantage pour United. C’est comme tout le monde.

United semble toujours avoir du retard sur les joueurs sur le marché des transferts. Cette semaine avec Milan Skriniar, de l’Inter, défenseur. Il pourrait être transféré gratuitement, est-ce quelque chose que United devrait poursuivre ?

J’aime bien ce joueur, mais je pense qu’il manque de rythme pour la Premier League. Il est très bon avec tout ce qui se trouve devant lui, mais pas avec les autres derrière. Je pense que c’est un garçon grand et fort, mais il ne conviendrait pas à United.

Arsenal peut-il gagner le championnat ?

S’ils battent les Wolves samedi, Arsenal pourrait être en tête de la Premier League pour la Coupe du monde et pour Noël également. Quelle importance cela revêt-il pour la course au titre et pour les objectifs de Mikel Arteta ?

C’est formidable d’être toujours en tête et d’entrer dans la pause en sachant que l’on sera là quand le championnat reprendra.

En jouant contre les Wolves, on s’attend à ce qu’ils prennent les trois points et consolident leur position en tête du championnat. Ce serait très, très bien.

Que pensez-vous de la victoire d’Arsenal sur Chelsea (1-0) ce week-end ?

Il faut mettre les choses en perspective. C’était très positif. Loin de chez nous, nous avons montré beaucoup de caractère et de détermination, et nous avons continué à jouer à la manière d’Arsenal. Mais ce n’est pas l’équipe la plus forte de Chelsea en ce moment. Donc, je pense que les trois points comptent beaucoup, c’est l’une des équipes qui devrait normalement être dans la course au titre, mais ce n’est pas le cas maintenant.

Je ne vais pas dire que c’était impressionnant, mais c’était la continuité de ce qu’ils sont depuis le début de la saison.

Ils progressent dans tous les domaines, offensivement, défensivement, et cette mentalité pour les jeunes joueurs – même Odegaard est encore un jeune joueur, Saliba – ils ont montré beaucoup de maturité dans ce match, ce qui est la plus grande amélioration.

Il est peut-être difficile d’en choisir un, mais selon vous, qui a été le meilleur joueur d’Arsenal cette saison ?

Pour moi, c’est entre Saliba, Martinelli et Xhaka. C’est entre ces trois-là. Et même Odegaard, il a le brassard, donc c’est normal pour lui d’être au top en termes de performances.

C’est pourquoi il est difficile de faire un choix, car cela montre à quel point ils sont bons individuellement. C’est pourquoi ils sont au sommet du championnat. Je choisirais Martinelli parce qu’il a créé, il a marqué et il fait souffrir tous les latéraux droits.

Je ne veux pas dire que quelqu’un a été un maillon faible d’Arsenal parce qu’ils sont en tête du championnat. Mais est-ce que l’un des joueurs a plus à donner ? Est-ce que quelqu’un peut faire mieux ?

Gabriel Jesus. Ce n’est pas un maillon faible, mais sa régularité dans les buts est un peu préoccupante. Parce qu’il donne beaucoup à l’équipe et parfois, la touche finale n’est pas précise, il ne fait pas le bon choix. Ou alors il force le jeu.

C’est le seul problème, mais il est en baisse de forme en ce moment. Mais, Dieu merci, ils se créent des occasions et vous avez d’autres buteurs. La force de l’équipe réside dans sa capacité à aller de l’avant et à marquer des buts, pas seulement grâce à Jésus. En dehors de cela, je ne vois pas de points faibles.

Ainsi, Oleksandr Zinchenko est revenu dans l’équipe. Il semble que sa présence ait aidé Arsenal à contrôler un peu plus le jeu. Surtout au milieu de terrain. Alors, quel est l’effet positif de son retour ?

Oui, je l’aime bien, il est bon avec le ballon. Il est intelligent et lit bien le jeu, quand il est temps d’accélérer, quand il est temps de mettre le frein à main, ou de changer de position.

C’était une très bonne recrue, il a prouvé sa valeur. Le fait qu’il soit en forme, qu’il soit compétitif à ce poste et qu’il s’associe à d’autres joueurs au milieu de terrain et à l’avant est un grand avantage.

Thomas Partey a été très important dans l’entrejeu. Ils ont Mohamed Elneny qui revient de blessure maintenant, mais pensez-vous qu’il y a un problème de profondeur, qu’ils devraient renforcer ce poste, peut-être en janvier ?

Ils pourraient être en mesure de le faire. C’est toujours une fenêtre où il faut chercher des opportunités, mais ils doivent espérer qu’il n’y aura pas de blessures majeures ou de joueurs sur la touche pour une longue période à ce poste. Car ils n’ont pas beaucoup d’options.

Il pourrait y avoir une saison où il n’y a aucun problème et où tout se passe bien. Alors nous ne remarquerons pas ce manque de profondeur.

Ben White, une autre grande performance de sa part. Seriez-vous surpris s’il n’est pas dans l’équipe d’Angleterre pour la Coupe du Monde ?

100%. Je pense qu’il mérite d’y aller et comparé aux autres défenseurs, il est polyvalent. Je sais qu’il y a déjà beaucoup de latéraux droits en Angleterre, mais lui peut jouer à deux postes. Et quand vous jouez régulièrement dans une équipe qui se situe régulièrement en haut du tableau de la Premier League, vous devriez être dans l’équipe, au moins.

Gabriel Martinelli, et Gabriel Jesus, sont tous deux dans la sélection brésilienne. Pensez-vous que c’est mérité ? Martinelli a été une inclusion un peu surprenante.

En forme, oui. Les Brésiliens choisissent parfois leur équipe en fonction des noms et de la réputation. Si c’est sur la forme, je ne suis pas surpris qu’ils les incluent. C’est bon pour les joueurs.

L’autre Gabriel Magalhaes, défenseur central, n’a pas été sélectionné, pensez-vous qu’il n’a pas été choisi compte tenu de sa forme ?

Il y a Marquinhos et Thiago Silva et c’est difficile. Il y a beaucoup de concurrence pour lui. Il ne devrait pas être trop loin. Il n’a que 23 ans.

L’entraîneur de la saison ?

Pensez-vous que Mikel Arteta soit en lice pour le titre de manager de la saison ou que ce soit quelqu’un d’autre ? Eddie Howe, peut-être ?

Il est trop tôt pour le dire car la Premier League est comme un marathon. Vous devez attendre et voir où vous finissez. Si Arsenal gagne le championnat, il pourrait être le manager de la saison.

Mais je ne pense pas qu’il se soucie de cela, je pense qu’il se soucie de ce qu’il réalise à Arsenal, de ce qu’il fait pour le club, et de ce qu’il a fait pour amener l’équipe là où elle est maintenant. C’est ce qui compte pour lui. Et vous pouvez voir que son objectif est de s’assurer qu’ils sont performants.

Comment la pause de la Coupe du monde affectera-t-elle Arsenal ?

Nous en avons parlé pour Man United, mais pensez-vous que la situation sera la même pour Arsenal avant la Coupe du monde ? Est-ce que ce sera positif pour eux, négatif pour eux, ou est-ce que ce sera la même chose pour tous les clubs ?

Je pense que ce sera la même chose. Je ne vois pas pourquoi cela devrait être un problème ou un avantage pour Arsenal après la Coupe du monde.

L'équipe éditoriale de kelbet.com est composée d'experts spécialisés dans les paris sportifs, le poker en ligne ou encore le turf. Nous vous livr ...