18+ | Jeu responsable! | Termes et conditions applicables | Contenu commercial

Roland Garros 2022 : Rafael Nadal officialise sa participation

Rafael Nadal / play game against SHAPOVALOV (CAN)ALIASSIME (CAN) during their single men round match in the Internazionali BNL D Italia at Foro Italico in Rome, Italy on May 12, [email protected]

Blessé à l’épaule au début de la saison sur terre battue, le Majorquin sera bien au départ de la quinzaine parisienne.

Dire que Nadal n’a pas été épargné par les blessures depuis le début de saison est un euphémisme. Aux Masters 1 000 de Rome la deuxième semaine de mai, il a contracté une blessure au pied et a été sorti en 8e de finale par le Canadien Denis Shapovalov.

En quart de finale à Madrid une semaine plus tôt, il s’était incliné face à Alcaraz alors qu’il souffrait encore d’une blessure aux cotes.

Un peu plus tôt dans la saison, il avait été battu par Taylor Fritz en finale du tournoi d’Indian Wells. À l’issue de la rencontre, l’Espagnol a avoué qu’il avait des douleurs quand il respirait.

Des résultats encourageants malgré les blessures

Nadal restait néanmoins sur 3 titres d’affilée avant que sa saison ne soit interrompue : ATP 250 de Melbourne face à Maxime Cressy, Open d’Australie face à Daniil Medvedev et ATP 500 d’Acapulco aux dépens du Britannique Cameron Norrie.

L’Espagnol faisait jusqu’alors office de favori sur le papier. Battu lors de la dernière édition par Novak Djokovic, il semblait bien parti pour prendre sa revanche.

Toutefois, il aura du mal à reverser le Serbe au vu de son état physique. Djokovic est monté en puissance tout au long du printemps après avoir totalement raté son début de saison. En cause : son refus de se faire vacciner contre le covid, qui a entraîné sa non-qualification à l’Open d’Australie.

Depuis qu’il est revenu sur le circuit, le Serbe s’est notamment imposé aux Masters 1 000 de Rome en battant Tsitsipás en finale. À Madrid, il a atteint les demi-finales avant d’être battu par le jeune prodige espagnol Carlos Alcaraz.

Rafael Nadal souffre du syndrome de Muller-Weiss

Après avoir dû mettre un terme prématuré à sa saison l’année dernière, le Majorquin a révélé qu’il était atteint d’une maladie dégénérative rare : le syndrome de Muller-Weiss, qui entraîne une déformation des os situés dans la partie centrale du pied.

Cette pathologie nécessite de porter des semelles orthopédiques et de s’octroyer beaucoup de repos, un luxe dont un tennisman de haut niveau ne peut malheureusement pas se permettre.

Il existe une alternative chirurgicale pour atténuer la douleur, mais une opération de ce type est incompatible avec la pratique du sport à haut niveau.

Nadal peut-il s’imposer à Roland Garros ?

Nadal est à l’orée de sa carrière. Son corps a de plus en plus de mal à suivre. À tel point qu’il est prêt à suivre n’importe quel traitement alternatif comme il l’a annoncé à l’APF : « Il est temps de chercher un type de traitement un peu différent. Je suis prêt à faire ce qu’il faudra pour continuer à être compétitif. »

Il est malgré tout trop tôt pour l’enterrer. Comme son début de saison l’a montré, il reste redoutable lorsqu’il joue sans douleur.

Cette année, la concurrence sera redoutable à Paris : Djokovic, Alcaraz et Tsitsipás paraissent les mieux placés pour s’imposer.

Le premier concurrent de Nadal sera son corps. S’il dompte les blessures, il ne fait aucun doute qu’il pourra s’adjuger son 14e titre sur la terre battue de la Porte d’Auteuil.

Julien Zerilli
123 articles
Rédacteur spécialisé sport & paris sportifs depuis 2012, Julien adore lire les Conditions Générales des bookmakers. Il supporte le Stade Bres ...