18+ | Jeu responsable! | Termes et conditions applicables | Contenu commercial

Paris sportifs : stage de sensibilisation pour l’équipe de France féminine de football

Alors que les Bleues sont en stage de préparation à l’Euro 2022, elles ont reçu une formation de sensibilisation aux paris sportifs.

Les joueurs n’ont pas le droit de parier sur le foot. C’est en substance ce qu’est venu rappeler Thomas Cayol aux membres de l’équipe de France féminine lors d’un séminaire qui s’est tenu à Clairefontaine.

Le directeur juridique adjoint de la FFF, qui représente aussi l’instance dans le réseau « intégrité » mis en place par l’UEFA, a particulièrement appuyé sur les dangers de la corruption dans les grandes compétitions internationales.

Lors de son intervention, il a aussi rappelé aux joueuses leur devoir d’exemplarité et d’intégrité.

Règlement de l’UEFA : que dit-il exactement quant aux paris sportifs ?

Le comportement des joueurs et des membres du staff quant aux manipulations des rencontres est régi par l’Article 12 du Règlement de l’UEFA.

Ils ne doivent pas :

  • Tenter d’influencer le résultat d’une rencontre pour en tirer un avantage personnel ou pour en faire bénéficier un proche.
  • Passer sous silence une approche ou une tentative de trucage. Ne pas le dénoncer constitue une infraction disciplinaire.
  • Partager des renseignements confidentiels quant à la vie de l’équipe ou des autres joueurs.
  • Faire des paris sportifs sur le foot.

Sensibilisation au pari sportif : la FFF prend les choses très au sérieux

Avant leur entrée en lice à l’Euro 2020, les hommes de Didier Deschamps avaient suivi le même séminaire, sous la direction du même Thomas Cayol.

Parmi les thèmes abordés : la manipulation des rencontres à travers l’éventail de pronos disponibles chez les bookmakers, ou bien sur la manière de signaler une suspicion de trucage.

Bien qu’il avait été organisé par la FFF, ce stage émanait en réalité de l’UEFA. Toutes les sélections qui participaient à la compétition avaient suivi cette formation.

Les instances du football appliquent la tolérance zéro pour les infractions au règlement liées aux manipulations des rencontres. Pour l’Euro 2020, les 51 matchs avaient fait l’objet d’une surveillance extrêmement pointue.

Les paris sportifs : un problème qui touche le monde amateur et professionnel

L’addiction des joueurs de foot aux paris sportifs est un mal profond en France. Lors de la saison 2021-2022, a éclaté un « scandale » (nous mettons ce terme entre guillemets au vu de la légèreté des peines prononcées) impliquant plusieurs joueurs de L1/L2 et de clubs amateurs.

Parmi eux, on retrouvait Gaëtan Laborde, Jean-Charles Castaletto (Nantes) et Stéphane Bahoken (Angers). Ces joueurs ont écopé de 3 matchs avec sursis, pour des paris sportifs remontant à la saison 2019-2020.

Brandon Domingues (Troyes) ou Killian Benvindo (Angers) ont pris 2 matchs fermes. Il s’agit de la sanction la plus lourde prononcée par la LFP.

Certains joueurs sanctionnés ne sont pas professionnels, comme Justin Ranou (Plouzané) ou Léo Tzotzi (Club Ouest Tourangeau). Parmi les personnes citées, on retrouve enfin des membres de l’encadrement des clubs, notamment Sylvain Monsoreau qui entraîne la réserve de Sochaux.

Pour tenter d’endiguer le problème, la LFP et l’UNFP mènent des actions de sensibilisation auprès des clubs. C’est une initiative nécessaire, mais ce n’est malheureusement pas suffisant.

Julien Zerilli
134 articles
Rédacteur spécialisé sport & paris sportifs depuis 2012, Julien adore lire les Conditions Générales des bookmakers. Il supporte le Stade Bres ...