18+ | Jeu responsable! | Termes et conditions applicables | Contenu commercial

Le spectre des matchs truqués ressurgit outre-Manche : Granit Xhaka suspecté

Granit Xhaka lors d’un match de Ligue des Nations opposant la Suisse au Portugal – 12/06/2022 @IMAGO

Le milieu de terrain d’Arsenal Granit Xhaka est au cœur d’une polémique à cause d’un carton jaune suspect qui a permis à un joueur de remporter 250 000£.

Granit Xhaka : l’avertissement de la discorde contre Leeds

Décembre 2021 : Leeds affronte Arsenal à Elland Road. Les Gunners mènent 4-1 à 10 minutes de la fin. La rencontre est pliée.

À la suite d’une faute de Sam Greenwood, Xhaka tarde à tirer un coup franc et écope d’un carton jaune. Jusque-là, rien de suspect… sauf que dans le même temps un joueur avait parié 52 000£ qu’il serait averti dans les 10 dernières minutes de la rencontre. La personne qui a misé a remporté 250 000£.

Le carton rouge sous investigation de l’ANC

Immédiatement après le match, le bookmaker a alerté la FA. Étant donné que le gain est bien supérieur à ce que remportent généralement les joueurs sur ce type de marché, l’Agence Nationale contre le Crime (ANC) a décidé de lancer une enquête.

À l’heure actuelle, c’est le pari en lui-même qui est concerné par l’enquête et non le comportement de Granit Xhaka, qui a l’habitude des coups de sang imprévisibles. Bien que son nom soit cité dans l’affaire, le Suisse n’est pour l’instant accusé de rien.

Carton jaune de Granit Xhaka : les enjeux de l’enquête

Comme le mentionne l’ANC, l’enquête porte avant tout sur le prono en lui-même. Fait troublant : la cote sur le carton en fin de match était plus haute qu’en début de rencontre. C’est plutôt étrange, car ce devrait être normalement l’inverse.

L’identité du parieur sera fatalement surveillée, surtout s’il a des liens avec Xhaka. Si c’est un membre de son entourage, le joueur sera gravement sanctionné, car la FA est connue pour appliquer les règlements sans faire de psychologie.

En 2017, Joey Barton avait été suspendu 18 mois pour avoir placé plus de 15 000 paris sportifs entre mars 2006 et mai 2016. Autre joueur sanctionné : Kieran Trippier, qui avait donné à ses proches des informations confidentielles sur son transfert à l’Atletico. Il avait écopé de 70 000£ d’amende.

Joueurs et paris sportifs : une histoire d’amour qui finit souvent mal

En France, de nombreux joueurs se font attraper chaque année par la LFP pour avoir misé sur le foot. On ne parle pas de manipulation de résultat ou d’association de malfaiteurs. Uniquement de pronos lambda sur des matchs lambda.

Mais les supporters ne le voient pas toujours de cet œil-là. Guillaume Rippert, qui faisait partie des 80 joueurs visés par une enquête de la LFP en 2014, en témoigne : « Le plus gênant finalement, c’était par rapport aux supporters. Ils croyaient que j’avais parié contre mon équipe, que j’avais misé des sommes colossales. Ils m’ont pris pour un truand, un vendu. Comme si je gagnais ma vie avec ça, pfff… je misais 20 euros par-ci, 20 euros par-là ».

Les règles de l’UEFA sont pourtant claires : les sportifs n’ont pas le droit de parier sur leurs disciplines. De même, ils n’ont pas le droit de donner des informations confidentielles qui peuvent aider les parieurs.

Julien Zerilli
134 articles
Rédacteur spécialisé sport & paris sportifs depuis 2012, Julien adore lire les Conditions Générales des bookmakers. Il supporte le Stade Bres ...