Guide paris sportifs : comment bien débuter ?

L’univers des paris sportifs peut être assez déroutant lorsqu’on l’aborde pour la première fois. Que vous souhaitiez vous lancer (ou soyez déjà un parieur confirmé), notre dossier peut vous aider à faire le point sur la discipline, pour en tirer le meilleur en toute sécurité.

Si vous débutez les paris, Kelbet vous recommande PMU Sport qui offre 100€ à ses nouveaux joueurs.

Guide pour débutants

Définition Paris Sportifs

Les paris sportifs sont des mises d’argent réalisées sur l’issue d’un évènement sportif, par exemple le vainqueur d’un match de tennis, le score à la mi-temps d’un match de football ou encore le nom du prochain joueur qui marquera un but.

Pour chaque pari sportif, on attribue une cote qui détermine le gain potentiel que le parieur peut réaliser. Une cote à 1,5 signifie que le parieur multiplie sa mise d’argent par 1,5 si la prévision liée à son pari est la bonne.
Par exemple, une mise de 5 euros sur un évènement sportif ayant une cote de 2 peut rapporter 10 euros au parieur, soit 5 euros de gains nets.

Les paris sportifs : comment ça marche ?

Lorsque vous faites un pari sportif, vous misez votre argent contre un « bookmaker », c’est-à-dire une organisation qui prend les paris des individus en leur offrant une cote suivant l’événement choisi.
Cette cote définit la probabilité de l’évènement aux yeux du bookmaker, ajoutée à la marge d’erreur qu’il s’accorde.

Prenons l’exemple de « pile-ou-face ». Nous savons tous qu’il y a une chance sur deux que la pièce tombe sur l’une ou l’autre des faces. Sans aucune marge, le bookmaker attribuerait une cote de 2 à chaque évènement mais ne gagnerait rien sur le long terme. C’est pourquoi il attribuera une cote de 1,9 par exemple, s’assurant une marge d’erreur qui lui sera profitable sur le long terme.

Calcul d’une cote

Cote d’un événement sportif = 1 / (probabilité d’un événement – marge du bookmaker )
Par exemple, si j’estime que la probabilité de Lyon de gagner le championnat de France est de 70% et que le bookmaker prend une marge d’erreur de 10%, la cote qu’il propose sur « Lyon champion de France » sera de : 1 / (70% – 10%) = 1,66. Ce qui veut dire que :

  • Si vous misez 1€ sur Lyon et gagnez, le bookmaker vous paie 1,66€.
  • Si vous misez 1€ et perdez votre pari, le bookmaker les garde.

Comment faire ses premiers paris sportifs

Trois étapes simples sont nécessaires pour parier :

  1. Inscrivez-vous sur un site de paris sportifs. Les plus simples d’utilisation sont les plus connus : ParionsWeb, Bwin, les paris sportifs PMU, Betclic, etc. Leurs offres promotionnelles actuelles (bonus offerts) vous aideront à trancher. Sortent du lot le bonus ParionsWeb et le bonus PMU turf.
  2. Déposez de l’argent sur votre compte virtuel avant de commencer à parier. Généralement le dépôt minimum tourne autour de 5 ou 10 euros.
  3. Choisissez l’événement sportif sur lequel vous allez parier.

Nous vous conseillons de commencer par des paris simples et d’essayer plus tard les plus complexes.

Bonus des sites de paris sportifs

Les sites de paris sportifs vous proposeront deux types de bonus :

  • les bonus d’argent gratuit sur votre 1er dépôt (« 10€ offerts si vous déposez 20€ »)
  • les remboursements de premier pari sportif
OpérateurBonusObtenir le bonus
pmu logo100€ remboursés sur le 1er pari
unibet bonus100€ de paris gratuits
100€ remboursés + 1 pari de 10€ offert
100€ remboursés sur le 1er pari
100€ remboursés sur le 1er pari
107€ remboursés sur le 1er pari
150€ de bonus
100€ sur votre premier pari perdant
code promo genybet50€ remboursés sur le 1er pari

Attention, ces offres sont soumises à des conditions particulières.
Par exemple le bonus Betclic ne rembourse le 1er pari que si il est perdant, le bonus bwin.fr quant à lui ne peut pas être retiré sans avoir été misé plusieurs fois au préalable.

bwin paris sportifs bonus


Guide pour parieurs expérimentés

Parier sur le foot

Le foot est le sport sur lequel les joueurs parient le plus. Rien d’étonnant au vu de sa popularité. La grande différence entre les paris sur le foot et ceux sur les autres sports est l’existence du match nul qui offre une option supplémentaire de pari.

Par exemple, sur un match de foot Paris-Marseille, vous pouvez parier à la fois 10 euros sur la victoire du PSG à une cote de 2,1 et 10 euros sur une victoire de l’OM disons à 2,2. Si Paris gagne dans le temps réglementaire, vous empochez un gain net de 2€, si Marseille l’emporte, votre gain net sera de 1€. Il n’y a qu’en cas de match nul que vous perdriez vos deux mises.

Les différents types de paris sportifs

Aujourd’hui les sites de paris sportifs proposent une panoplie d’outils pour parier, certains valent le détour et d’autres ont davantage vocation à divertir les parieurs. Voici les principaux :

Pari simple

Le pari simple est le plus évident des paris sportifs. Il s’agit de parier sur le résultat d’un évènement sportif. La mise que vous pariez est multipliée par la cote que le site de paris attribue au résultat que vous avez choisi. Par exemple, parier 10€ sur la victoire de votre équipe de foot à une cote de 1,5 peut vous faire gagner 10€ x 1,5 = 15€, soit un gain net de 5€.

Pari multiple / pari combiné

Vous pouvez parier sur plusieurs résultats sportifs en même temps et les combiner de sorte à augmenter considérablement la cote de votre pari. Au lieu de parier sur plusieurs résultats sportifs séparément, vous pariez que l’ensemble de vos pronostics soit bon. Il faut donc que tous les résultats sportifs de votre combinaison soient gagnants. Si un des résultats est perdant, vous perdez toute votre mise.

Prenons un exemple : vous pariez 10€ sur la combinaison de la victoire de votre équipe de foot (cote à 1,5) et sur le fait qu’elle marque plus de 2 buts pendant les 90 minutes du match (cote à 3). Votre gain potentiel est de 10€ x 1,5 x 3 = 45€, soit un gain net de 35€.

Pari double

Parier en combiné sur 2 évènements sportifs comme l’exemple ci-dessus est appelé un « pari double ». Les paris doubles sont des paris où vous gagnez dès 2 bons résultats. Vous pouvez multiplier les paris doubles autour d’un groupe d’évènements sportifs. Par exemple, si vous faites un double sur 4 matchs de foot, vous jouez en réalité 6 paris doubles (car il y a 6 doubles possibles avec 4 matchs).  Ainsi :

  • Si 2 des 4 résultats des matchs sont bons alors vous avez un double gagnant.
  • Si 3 des 4 résultats sont bons alors vous avez 3 doubles gagnant.
  • Si tous vos pronostics sont bons alors vous encaissez 6 doubles gagnants.

Notez que suivant les sites de paris sportifs, le montant de votre mise est parfois multiplié dès que vous combinez des paris. Par exemple sur ParionWeb sur 4 matchs sélectionnés, si vous misez 1€ sur le pari Double, 6€ seront débités sur votre solde ! Sur Unibet par contre, peu importe le nombre d’évènements sportifs sélectionnés, lorsque vous pariez 1€ sur une combinaison, seulement 1€ sera prélevé sur votre solde. Sur Sportingbet et de nombreux sites, pour ne miser que 1€ sur un pari combiné il faut utiliser les « accumulateurs ». Voir ci-après.

Pari triple

Les paris triples fonctionnent de la même façon que les doubles, exceptées que les évènements sportifs sont combinés par 3. Ainsi, lorsque vous pariez des triples sur 5 évènements, vous jouez en fait 10 paris (10 triples possibles avec 5 matchs) et vous gagnez de l’argent dès 3 bons pronostics.

Accumulateur

Si vous pariez sur plusieurs rencontres sportives en même temps, vous pouvez alors parier en mode accumulateur sur la combinaison de ces paris. Autrement dit, vous pariez que l’ensemble de vos paris sera gagnant.
Pour que la combinaison soit gagnante, il faut que tous des résultats sportifs composant votre combinaison soient bons. Si un seul des résultats sportifs est perdant, c’est toute votre combinaison qui le sera.
Quel que soit le nombre d’évènements sportifs compris dans votre combinaison, si vous misez 1€ sur la combinaison, 1€ seulement sera débité sur le solde de votre compte en ligne.

Pari par handicap

Ce type de pari sportif permet de donner un handicap (ou un avantage) à l’un des acteurs d’une rencontre sportive. Le pari par handicap est très utilisé pour les évènements sportifs déséquilibrés. Par exemple, un site de paris sportifs peut donner un point ou un but d’avance à une des équipes d’une compétition sportive.

Handicap asiatique

C’est le même principe que le pari par handicap décrit ci-dessus, excepté que le match nul est supprimé des possibilités de résultat.
Par exemple si vous pariez sur un match dont le handicap est 0:0 (handicap nul), vous serez remboursé en cas de match nul.

Comparer les cotes des sites de paris sportifs

Trouver le bon résultat d’un évènement sportif permet de gagner son pari sportif, mais jouer son argent là où la cote est la plus avantageuse permet de gagner encore plus d’argent. Pour cela, il suffit d’utiliser les comparateurs de cotes.

Les comparateurs de cotes anglo-saxons sont les plus complets mais présentent l’inconvénient de ne pas prendre en compte les sites de paris sportifs les plus populaires chez les parieurs francophones comme Unibet par exemple (code promo Unibet ici).

Sachez toutefois que depuis la nouvelle régulation des jeux d’argent en France, les cotes des bookmakers se sont lissées et les différences de cote sont depuis minimes : par conséquent, le plus important est de pronostiquer le bon résultat !

Quel est le dépôt minimum ?

Chaque opérateur possède ses propres règles quant à la somme minimale à créditer à son compte lors de l’inscription. Le tableau ci-dessous vous recense ces montants pour l’ensemble des opérateurs de paris sportifs validés par l’ARJEL.

OpérateurDépôt minimum
PMU5€ par carte bancaire ou Paypal, 1€ en carte prépayée
Betclic10 €
Unibet5 €
ParionsSports5€ (10€ minimum pour profiter du bonus)
Bwin10 €
Netbet10 €
France Pari10 €
Genybet Sport 5€
Zebet15€
Winamax15€ (10€ avec TicketPremium, Paysafecard ou code-barre Winamax )
Joaonline10 €
BetStars10€
FeelingBet10€