Comparatif des sites de paris sportifs : notre guide

Contenu commercial | Nouveaux clients seulement |

L’univers des paris sportifs peut être assez déroutant lorsqu’on l’aborde pour la première fois. Que vous souhaitiez vous lancer (ou soyez déjà un parieur confirmé), notre dossier peut vous aider à faire le point sur la discipline, pour en tirer le meilleur en toute sécurité.

Bonus des sites de paris sportifs

Opérateur Bonus paris sportifs Obtenir le bonus
  1. Winamax

bonus winamax

100€ remboursés sur le premier pari perdant

2. ZEbet

150€ de bonus dont 100€ sur le 1e pari

3. PMU

pmu logo

 

100€ remboursés sur le 1er pari

4. Betclic

 

bonus betclic

100€ remboursés sur le 1er pari
5. NetBet

bonus netbet

150€ de freebets sur le 1er pari + 1 Grille VIP
6. Unibet

unibet bonus

100€ de paris gratuits
7. Parions Sport en Ligne

parions sport en ligne

100€ sur votre premier pari perdant
8. Bwin

bonus bwin

120€ remboursés sur le 1er pari
9. France Pari

bonus france pari

50€ remboursés sur le 1er pari + 50€ de bonus Grilles
10. Genybet

bonus genybet

50€ remboursés sur le 1er pari

Les sites de paris sportifs vous proposeront deux types de bonus :

  • les bonus d’argent gratuit sur votre 1er dépôt (« 10€ offerts si vous déposez 20€ »)
  • les remboursements de premier pari sportif

Attention, ces offres sont soumises à des conditions particulières.
Par exemple le bonus Betclic ne rembourse le 1er pari que si il est perdant, le bonus bwin.fr quant à lui ne peut pas être retiré sans avoir été misé plusieurs fois au préalable.

Guide du pari sportif pour débutants

Définition Paris Sportifs

Les paris sportifs sont des mises d’argent réalisées sur l’issue d’un évènement sportif, par exemple le vainqueur d’un match de tennis, le score à la mi-temps d’un match de football ou encore le nom du prochain joueur qui marquera un but.

Pour chaque pari sportif, on attribue une cote qui détermine le gain potentiel que le parieur peut réaliser. Une cote à 1,5 signifie que le parieur multiplie sa mise d’argent par 1,5 si la prévision liée à son pari est la bonne.
Par exemple, une mise de 5 euros sur un évènement sportif ayant une cote de 2 peut rapporter 10 euros au parieur, soit 5 euros de gains nets.

paris sportifs

Les paris sportifs : comment ça marche ?

Lorsque vous faites un pari sportif, vous misez votre argent contre un « bookmaker », c’est-à-dire une organisation qui prend les paris des individus en leur offrant une cote suivant l’événement choisi.
Cette cote définit la probabilité de l’évènement aux yeux du bookmaker, ajoutée à la marge d’erreur qu’il s’accorde.

Prenons l’exemple de « pile-ou-face ». Nous savons tous qu’il y a une chance sur deux que la pièce tombe sur l’une ou l’autre des faces. Sans aucune marge, le bookmaker attribuerait une cote de 2 à chaque évènement mais ne gagnerait rien sur le long terme. C’est pourquoi il attribuera une cote de 1,9 par exemple, s’assurant une marge d’erreur qui lui sera profitable sur le long terme.

Calcul d’une cote pour un pari sportif

Cote d’un événement sportif = 1 / (probabilité d’un événement – marge du bookmaker )
Par exemple, si j’estime que la probabilité de Lyon de gagner le championnat de France est de 70% et que le bookmaker prend une marge d’erreur de 10%, la cote qu’il propose sur « Lyon champion de France » sera de : 1 / (70% – 10%) = 1,66. Ce qui veut dire que :

  • Si vous misez 1€ sur Lyon et gagnez, le bookmaker vous paie 1,66€.
  • Si vous misez 1€ et perdez votre pari, le bookmaker les garde.

Comment faire ses premiers paris sportifs

Trois étapes simples sont nécessaires pour parier :

  1. Inscrivez-vous sur un site de paris sportifs. Les plus simples d’utilisation sont les plus connus : ParionsWeb, Bwin, les paris sportifs PMU, Betclic, etc. Leurs offres promotionnelles actuelles (bonus offerts) vous aideront à trancher. Sortent du lot le bonus ParionsWeb et le bonus PMU turf.
  2. Déposez de l’argent sur votre compte virtuel avant de commencer à parier. Généralement le dépôt minimum tourne autour de 5 ou 10 euros.
  3. Choisissez l’événement sportif sur lequel vous allez parier.

Nous vous conseillons de commencer par des paris simples et d’essayer plus tard les plus complexes.

 


Guide pour parieurs expérimentés

Parier sur le foot

Le foot est le sport sur lequel les joueurs parient le plus. Rien d’étonnant au vu de sa popularité. La grande différence entre les paris sportifs sur le foot et ceux sur les autres sports est l’existence du match nul qui offre une option supplémentaire de pari.

Par exemple, sur un match de foot Paris-Marseille, vous pouvez parier à la fois 10 euros sur la victoire du PSG à une cote de 2,1 et 10 euros sur une victoire de l’OM disons à 2,2. Si Paris gagne dans le temps réglementaire, vous empochez un gain net de 2€, si Marseille l’emporte, votre gain net sera de 1€. Il n’y a qu’en cas de match nul que vous perdriez vos deux mises.

parier foot

Les différents types de paris sportifs

Aujourd’hui les sites de paris sportifs proposent une panoplie d’outils pour parier, certains valent le détour et d’autres ont davantage vocation à divertir les parieurs. Voici les principaux :

Pari simple

Le pari simple est le plus évident des paris sportifs. Il s’agit de parier sur le résultat d’un évènement sportif. La mise que vous pariez est multipliée par la cote que le site de paris attribue au résultat que vous avez choisi. Par exemple, parier 10€ sur la victoire de votre équipe de foot à une cote de 1,5 peut vous faire gagner 10€ x 1,5 = 15€, soit un gain net de 5€.

Pari multiple / pari combiné

Vous pouvez parier sur plusieurs résultats sportifs en même temps et les combiner de sorte à augmenter considérablement la cote de votre pari. Au lieu de parier sur plusieurs résultats sportifs séparément, vous pariez que l’ensemble de vos pronostics soit bon. Il faut donc que tous les résultats sportifs de votre combinaison soient gagnants. Si un des résultats est perdant, vous perdez toute votre mise.

Prenons un exemple : vous pariez 10€ sur la combinaison de la victoire de votre équipe de foot (cote à 1,5) et sur le fait qu’elle marque plus de 2 buts pendant les 90 minutes du match (cote à 3). Votre gain potentiel est de 10€ x 1,5 x 3 = 45€, soit un gain net de 35€.

Pari double

Parier en combiné sur 2 évènements sportifs comme l’exemple ci-dessus est appelé un « pari double ». Les paris doubles sont des paris où vous gagnez dès 2 bons résultats. Vous pouvez multiplier les paris doubles autour d’un groupe d’évènements sportifs. Par exemple, si vous faites un double sur 4 matchs de foot, vous jouez en réalité 6 paris doubles (car il y a 6 doubles possibles avec 4 matchs).  Ainsi :

  • Si 2 des 4 résultats des matchs sont bons alors vous avez un double gagnant.
  • Si 3 des 4 résultats sont bons alors vous avez 3 doubles gagnant.
  • Si tous vos pronostics sont bons alors vous encaissez 6 doubles gagnants.

Notez que suivant les sites de paris sportifs, le montant de votre mise est parfois multiplié dès que vous combinez des paris. Par exemple sur ParionWeb sur 4 matchs sélectionnés, si vous misez 1€ sur le pari Double, 6€ seront débités sur votre solde ! Sur Unibet par contre, peu importe le nombre d’évènements sportifs sélectionnés, lorsque vous pariez 1€ sur une combinaison, seulement 1€ sera prélevé sur votre solde. Sur Sportingbet et de nombreux sites, pour ne miser que 1€ sur un pari combiné il faut utiliser les « accumulateurs ». Voir ci-après.

Pari triple

Les paris triples fonctionnent de la même façon que les doubles, exceptées que les évènements sportifs sont combinés par 3. Ainsi, lorsque vous pariez des triples sur 5 évènements, vous jouez en fait 10 paris (10 triples possibles avec 5 matchs) et vous gagnez de l’argent dès 3 bons pronostics.

Pari sportif accumulateur

Si vous pariez sur plusieurs rencontres sportives en même temps, vous pouvez alors parier en mode accumulateur sur la combinaison de ces paris. Autrement dit, vous pariez que l’ensemble de vos paris sera gagnant.

Pour que la combinaison soit gagnante, il faut que tous des résultats sportifs composant votre combinaison soient bons. Si un seul des résultats sportifs est perdant, c’est toute votre combinaison qui le sera.
Quel que soit le nombre d’évènements sportifs compris dans votre combinaison, si vous misez 1€ sur la combinaison, 1€ seulement sera débité sur le solde de votre compte en ligne.

Pari par handicap

Ce type de pari sportif permet de donner un handicap (ou un avantage) à l’un des acteurs d’une rencontre sportive. Le pari par handicap est très utilisé pour les évènements sportifs déséquilibrés. Par exemple, un site de paris sportifs peut donner un point ou un but d’avance à une des équipes d’une compétition sportive.

Handicap asiatique

C’est le même principe que le pari par handicap décrit ci-dessus, excepté que le match nul est supprimé des possibilités de résultat.
Par exemple si vous pariez sur un match dont le handicap est 0:0 (handicap nul), vous serez remboursé en cas de match nul.

Comparer les cotes des sites de paris sportifs

Trouver le bon résultat d’un évènement sportif permet de gagner son pari sportif, mais jouer son argent là où la cote est la plus avantageuse permet de gagner encore plus d’argent. Pour cela, il suffit d’utiliser les comparateurs de cotes.

Les comparateurs de cotes anglo-saxons sont les plus complets mais présentent l’inconvénient de ne pas prendre en compte les sites de paris sportifs les plus populaires chez les parieurs francophones comme Unibet par exemple (code promo Unibet ici).

Sachez toutefois que depuis la nouvelle régulation des jeux d’argent en France, les cotes des bookmakers se sont lissées et les différences de cote sont depuis minimes : par conséquent, le plus important est de pronostiquer le bon résultat !

Quel est le dépôt minimum des sites de paris sportifs ?

Chaque opérateur possède ses propres règles quant à la somme minimale à créditer à son compte lors de l’inscription. Le tableau ci-dessous vous recense ces montants pour l’ensemble des opérateurs de paris sportifs validés par l’ARJEL.

Opérateur Dépôt minimum
PMU 5€ par carte bancaire ou Paypal, 1€ en carte prépayée
Betclic 10 €
Unibet 5 €
ParionsSports 5€ (10€ minimum pour profiter du bonus)
Bwin 10 €
Netbet 10 €
France Pari 10 €
Genybet Sport  5€
Zebet 15€
Winamax 15€ (10€ avec TicketPremium, Paysafecard ou code-barre Winamax )
Joaonline 10 €
BetStars 10€
FeelingBet 10€

Histoire du pari sportif

Discobole, peut-être à l'origine des paris sportifsQuand et où a eu lieu le premier pari sportif ?

Aucun historien ne le sait. Par contre tout le monde s’accorde sur le fait que les paris sportifs existent depuis très longtemps. On pensera immédiatement aux Romains et aux Grecs, les inventeurs des Jeux Olympiques, mais il est fort probable que des compétitions sportives rudimentaires avaient bien lieu lors de l’émergence des civilisations en – 3 000 avant JC et que pour l’occasion, les spectateurs pariaient entre eux sur les vainqueurs.

La question ne savoir quand a eu lieu le premier pari sportif ne tourmente pas les nuits des archéologues : Quand pensez-vous que l’homme de Cro-magnon est sorti de sa caverne et a lancé à son acolyte « Je te parie qu’il va pleuvoir aujourd’hui » ? Sans doute très tôt, quoi qu’il en soit : car le pari, qui est un engagement face à l’incertitude, a quelque chose de l’essence même de la vie. Aller à la chasse consistait déjà à parier que l’on ne reviendra pas bredouille dans la grotte ; et peut-être que le premier engagement conscient et réfléchi tel un pari (analyse, pronostic…) fut-il un mariage…

Quoi qu’il en soit, les paris sportifs et d’une manière générale les jeux d’argent ont souvent eu une place importante dans les civilisations, et font vivre au 21ème siècle une industrie pesant plusieurs milliards d’euros. Depuis toujours, le sport a été lié à l’argent selon Jean-Paul Thuillier, professeur à l’ENS (Sport et argent, toute une histoire).

Dès l’Antiquité, la Grèce accueillait des concours et des compétitions qui rémunéraient les sportifs. Si l’honneur et la beauté de la victoire peuvent motiver les athlètes, il a toujours fallu que l’organisation et l’entraînement des sportifs soient financés. Les droits d’entrées des évènements (et aujourd’hui de diffusion) et les paris sportifs ont longtemps financé les compétions sportives. Jusqu’à il y a peu, des bookmakers figuraient sur les maillots de certains clubs comme Saint-Etienne ou l’OM.

Les paris sportifs en quelques repères historiques

Voici dans les très grandes lignes les moments forts des paris sportifs.

  • VIIIème siècle avant JC : création des Jeux Olympiques, probablement le premier grand événement donnant lieu à des paris.
  • IIIème siècle : avec la fin de l’Empire Romain et l’expansion du christiannisme en Occident, les jeux d’argent sont prohibés et les paris sportifs sont en conséquent clandestins.
  • XIXème siècle : en pleine Révolution Industrielle, c’est à peu près le début de l’essor du pari hippique et du pari sportif modernes organisés par des boookmakers.
  • 1857 : naissance du concept de pari mutuel grâce à Joseph Oller. Interdit sur le sport en France depuis la régulation du marché (notamment en ligne en 2010), il reste extrêmement populaire au Royaume-Uni, connu sous le nom de betting exchange.
  • 2 mars 1931 : naissance du PMU.
  • 1985 : naissance du loto sportif, qui deviendra le fameux Loto Foot puis la grille Parions Sport de la FDJ.
  • Années 1990 : apparition des premiers bookmakers en ligne.
  • 2010 : régulation du marché des paris en ligne orchestrée par l’ARJEL.
  • 2012 : premiers paris sportifs en direct sur mobile

L’Histoire du pari sportif et des jeux d’argent en général s’étale sur celle des civilisations. Les recherches archéologiques ont montré l’existence de dés fabriqués en ivoire ou à partir d’os et les jeux de cartes existaient déjà durant l’ère médiévale.

Pour conclure, les paris sportifs organisés et souvent institutionnalisés ont commencé autour des courses de chevaux. Comme l’explique le rapport du sénat Les jeux de hasard et d’argent en France :

La première loi qui a traité le sujet du pari sportif, et qui est toujours en vigueur, date du 2 juin 1891.
Elle légalise les paris sur les courses de chevaux et instaure le principe de la mutualisation.
Ceci signifie que les parieurs jouent les uns contre les autres et se partagent les gains une fois effectués les prélèvements légaux prévus par la loi au profit de l’Etat et de l’institution des courses. (…)
Le principe du PMU avait été inventé dans son principe par le Français, né en Espagne Joseph Oller;la postérité de cette invention est immense : la plupart des organisations de courses de chevaux dans le monde ont adopté ce système.

Pour en savoir plus sur le pari sportif, consultez notre dossier pour apprendre à mieux parier. Et pour une histoire des jeux d’argent en général, rendez-vous sur cet article.

Comparatif des sites de paris sportifs : notre guide
4.8 (96%) 275 vote[s]