18+ | Jeu responsable! | Termes et conditions applicables | Contenu commercial

Juan Pablo Montoya : ses pensée à la mi-saison de F1

Juan Pablo Montoya – Indiana (USA) @IMAGO

A la veille du GP de Belgique, Juan Pablo Montoya livre ses pensées sur les courses passées et celles à venir.

Pouvez-vous parler de la première moitié de la saison de Max, et de ce que nous devons attendre de lui dans les mois à venir, alors qu’il reste neuf courses ?

“Je pense que c’est très intéressant avec la F1 et la façon dont elle se déroule en ce moment. Ferrari est arrivé avec la voiture la plus rapide, et ils ne l’ont pas vraiment utilisée. Ils ont fait beaucoup d’erreurs, et tout le monde se demande s’ils vont tout remettre en place, et quand ils le feront, la voiture sera-t-elle encore assez rapide ?”

“L’autre grand point d’interrogation, c’est qu’en sortant de la pause, la rumeur veut que Mercedes ait une grosse, grosse mise à jour à venir pour ses voitures. Tout le monde a regardé ce que Red Bull a fait, et ce que Carlos Sainz a fait. Mercedes est resté avec sa façon de faire sa voiture.”

“C’était très intéressant. C’est très excitant. Je pense que l’un des grands points d’interrogation quand Mercedes arrive, c’est que si Ferrari monte en puissance, et que Mercedes commence à se battre contre Red Bull, ça peut être vraiment mauvais. Mais si Mercedes commence à se mettre entre Ferrari et Red Bull, et que Red Bull commence à marquer encore plus de points, alors c’est une croisière pour Max.”

“Vous devez toujours vous rappeler qu’il y a encore la moitié d’un championnat à disputer. Donc, vous ne pouvez pas encore compter vos œufs, parce que vous avez vu des pilotes faire des erreurs. Ils en font tous, nous en faisons tous. Mais, je pense que c’est une chose importante.”

“Si Red Bull ne se satisfait pas de la qualité de leur course en ce moment. Et comment les choses continuent à tourner à leur façon. Comme pour tout, vous regardez la dernière course à Budapest, ils partaient dixième. Personne ne pensait qu’ils allaient gagner la course. Personne n’y pensait même. Ferrari faisait la course pour défendre Mercedes, et quand ils ont réalisé ce qui s’était passé, ils se sont dit, “oh mon dieu, on s’est fait battre, encore, par Red Bull, comment ça peut arriver ?”. Et ils se mettent juste dans de mauvaises situations encore et encore.

📝 Tous nos conseils pour parier sur la Formule 1

Alors, que pensez-vous de Mercedes en tant qu’outsider pour le Championnat des Constructeurs, ou est-ce que tout est entre les mains de Red Bull ?

“Eh bien, je pense que le grand point d’interrogation auquel tout le monde doit prêter attention, c’est la prochaine course, ou les deux prochaines courses.”

“Mon avis personnel, je pense que tout le monde va apporter de grosses améliorations. Mercedes va encore s’améliorer, par rapport à tout le monde, mais tous les autres concurrents vont rester très constants. Parce qu’ils continuent tous à développer et à rendre les voitures meilleures à conduire, plus faciles à conduire. Tout le monde devient un peu plus à l’aise avec le nouveau package, et comprend le nouveau package.”

“Donc je pense que la façon dont tout le monde développe les voitures va être très similaire, mais je pense toujours que Mercedes surpasse tous les autres. C’est mon avis.”

“La question est de savoir si le pas de Mercedes est si grand qu’ils commencent à gagner toutes les courses, et ils vont gagner les neuf dernières courses, et ils vont le faire une, deux, sept ou huit fois, et vous savez, ils ont une chance de remporter le championnat des constructeurs, alors que tout le monde tâtonne ?”

“Ou leur démarche est, ok, nous commençons à nous battre contre Red Bull et Mercedes, et nous sommes juste là ? C’est la version la plus réaliste de ce que je vois venir. Je vois que Mercedes pourrait avoir une chance de gagner quelques courses cette année si leur développement se passe bien. Vous devez vous rappeler que ce n’est pas Mercedes qui se développe et tous les autres qui restent immobiles. Tout le monde travaille, tout le monde pense que son développement et ses idées sont les meilleurs.”

“Quand tout le monde pense que son idée est la meilleure, qu’avons-nous ? Une centaine de grandes idées que tout le monde est le meilleur ? Tout le monde propose de nouvelles choses, tout le monde pense que ses packages sont meilleurs, je pense que Mercedes a toujours tendance à avoir un meilleur développement que tout le monde. Red Bull est très bon dans ce domaine.”

“Je pense que Ferrari a commencé avec son propre package de course, et Ferrari devrait être en tête des points maintenant par un mile. Et je pense qu’aujourd’hui, ils ont encore le rythme pour gagner les courses, mais vous savez, ils continuent à se battre eux-mêmes.”

“C’est la chose la plus difficile, et s’ils comprennent et trouvent ce qu’ils doivent faire, et comment regarder, et établir une stratégie un peu mieux, alors, ils peuvent gagner beaucoup de courses.”

“Vous l’avez regardé encore et encore, vous regardez Monaco, vous regardez la dernière en Hongrie, et il y a tellement d’autres courses que vous vous dites, ‘oh mon dieu, ils ont raté celle-ci, oh, ils ont raté la suivante, oh mon dieu ils ont raté la suivante…’.

“C’est comme s’ils avaient tellement peur de prendre des décisions, à mon avis, c’est ce qui leur fait vraiment mal. Ce n’est pas qu’ils ne font pas un travail extraordinaire, parce qu’ils ont construit la meilleure voiture cette année. Mais ils sont dans cette position, vous savez, quand vous êtes si bon que vous vous dites, “ne nous plantons pas”. Quand vous vous dites : “Ne foutons pas tout en l’air”, quelqu’un d’autre se dit : “On t’a eu”. Tu es complètement foutu.”

“Red Bull est assez incroyable. Je pense que ce que Red Bull a, c’est qu’ils n’ont pas peur de perdre. Ils ont cette attitude, peu importe si on se trompe, on a essayé. Alors que la mentalité de Ferrari est, ne faisons pas tout foirer, parce que nous pouvons gagner.”

Avec tout ce que vous avez dit sur Ferrari, cela fait-il de l’équipe la plus décevante de 2022, jusqu’à présent, pour vous ? Ils ont eu du succès, mais il semble que vous pensez qu’ils auraient pu en avoir encore plus.

“Ils auraient dû avoir beaucoup plus de succès. Mais, comment pouvez-vous dire que c’est décevant quand ils ont construit la voiture la plus rapide, et qu’ils sont passés de la mi-parcours à la victoire ? Vous savez, ils ont fait un grand pas en avant avec leur voiture.”

“Je m’attendais, par exemple, à ce qu’Aston soit vraiment fort cette année. Mais ils ne le sont pas. Ils ont commencé la saison à moitié bien, et au fur et à mesure de la saison, ils ont continué à se détériorer. C’est donc très difficile. Parce que quand vous commencez à faire du développement sur la voiture et à apporter de nouvelles choses, et que ça ne se traduit pas en temps au tour, alors vous avez un problème.”

“Parce que ça veut dire, que ce que vous décidez sur ce que vous mettez sur la piste, ça ne correspond pas. Et c’est un gros problème. Parce que maintenant, quand vous commencez à vous demander, où est-ce qu’on manque dans le processus ? Et ça, c’est difficile.”

“Je pense que beaucoup d’équipes sont passées par là. Et si les choses ne s’alignent pas bien, alors il est très difficile d’aller de l’avant. Parce que vous emmenez la voiture dans un tunnel, et tout le travail de CFD que vous faites, fondamentalement, le CFD est essentiellement un modèle sur un ordinateur qui simule l’air, et ce qu’une voiture est censée faire avec tout le vent, et tout. Et ils font une grande partie du développement de la voiture là-bas.”

“Et, vous mettez toutes ces pièces ensemble. Et vous le mettez sur la piste. La simulation dit qu’elle est quatre dixièmes plus rapide, et vous la mettez sur la piste, et vous avez la même vitesse, vous commencez à vous demander, où est le problème ? Et vous ne comprenez pas où est la fuite, ou où nous perdons toute la force d’appui. Ensuite, peu importe combien de nouvelles choses vous apportez, parce qu’aucune d’entre elles ne fonctionnera, parce qu’elles ne sont pas liées à la vraie voiture.”

Qu’est-ce qui ne va pas avec Daniel Ricciardo, et pouvez-vous le voir changer d’attitude en seconde partie de saison ?

“Eh bien, cela va être très intéressant. Il y a beaucoup de rumeurs qui circulent comme quoi il va être remplacé l’année prochaine.” Je ne sais pas exactement ce qui se passe. Je sais ce que tout le monde sait, ce que vous entendez, vous savez, qu’ils vont le racheter, qu’il ne sera pas avec McLaren l’année prochaine.”

“Je ne sais pas, est-ce que cela va peut-être changer sa mentalité, et cette situation pourrait le mettre dans une meilleure position ? Ou pourrait le rendre pire en fait. Vous ne savez pas. Ils pourraient dire, tu es dehors, et il enlève toute la pression, et il commence à performer. Il n’a rien à perdre, et la performance arrive. Ou il s’en fiche, et ça se passe beaucoup plus mal.”

C’est la partie difficile, là. Parce que je suis sûr qu’il veut rester en F1, et pour le moment, il y a quelques bonnes places. Avec Fernando qui va chez Aston, c’est une place de choix pour le moment, vous voyez ce que je veux dire ?

Si vous regardez, je comprends, je pense que Piastri aujourd’hui, doit être celui qui a pris la bonne décision, vous savez, avec toutes ces rumeurs, est-ce que j’ai pris la bonne décision en allant chez McLaren, ou aurais-je dû rester chez Alpine, ont-ils une voiture plus rapide que McLaren en ce moment ? Je veux dire, laquelle choisir ? C’est ce qui rend les choses très difficiles.

Penchons-nous sur la saison de Lewis Hamilton ici, il a eu cinq podiums consécutifs. Que pensez-vous de la saison de Lewis Hamilton jusqu’à présent ? Et que pensez-vous de ses courses à venir ?

“Je pense, à mon avis, que Lewis apprécie la course en ce moment. Il aime vraiment aller sur la piste, et conduire la voiture, et il n’a aucune pression. Au point qu’il n’a aucune pression, il aime juste conduire la voiture.”

“Et je pense que tant qu’il sent qu’il est compétitif, alors il va courir.”

“Je pense qu’au moment où il commencera à se sentir, à être dans le rythme, alors il arrêtera peut-être. Je pense que tout le monde, je dirais que j’ai été un peu surpris de voir à quel point il est fort contre George. Surtout à quel point George a couru fort, quand il a couru cette Mercedes avant.”

“George a fait un très bon travail en qualifications, mais je pense que Lewis commence à prendre le dessus sur lui. Et c’est une réalité.”

Un regard sur le Grand Prix de Belgique, qui aimeriez-vous voir gagner cette course, quelle voiture fonctionne le mieux sur cette piste ?

“Je parierais sur Charles. Je suis normalement un grand fan de Max pour gagner toutes ces courses, mais je pense que cette piste pourrait être une piste Ferrari.”

“C’est une piste forte, c’est une piste rapide, vous savez, ils ont beaucoup de rythme. Je pense que Red Bull a beaucoup de rythme aussi. C’est un bon circuit pour un gars comme Checo, je pense qu’il s’est vraiment, vraiment bien comporté.”

“Il y a des circuits comme, je pense, Budapest. Budapest est très difficile, très technique, et il est très difficile d’en tirer un temps au tour.”

“Alors qu’à Spa, c’est beaucoup plus facile, le temps au tour est beaucoup plus facile. Donc je pense que Checo sera là, je pense que Max sera là, mais si je devais parier aujourd’hui, je parierais probablement sur Charles avec la Ferrari.”

Comment trouvez-vous cette saison, comparée aux précédentes ?

“Je pense que c’est fou parce que, il y a deux semaines, deux-trois semaines, c’était la plus calme de tous les temps.”

“Je pense que si vous regardez de l’extérieur, vous diriez que Piastri va chez Williams, ils vont avoir un moteur Renault, tout le monde dit la même chose.”

“Et puis, vous avez Vettel qui dit qu’il arrête, puis vous avez Fernando qui dit qu’il part, puis vous avez Alpine qui annonce Piastri, et Piastri qui dit NOO, je ne roule pas pour eux. Donc ça veut dire qu’il a signé avec quelqu’un d’autre.”

“C’est fou parce que je pense qu’il y a beaucoup de choses politiques qui se passent derrière des portes fermées et dont personne n’est au courant. Je suis sûr qu’il y a beaucoup d’accords qui se font et de décisions qui sont prises, que personne ne connaît vraiment.”

En parlant du départ de Fernando, il dit qu’il est toujours en lice pour un autre titre mondial. Pensez-vous que c’est une bonne idée d’aller chez Aston Martin en ce moment ?

“C’est difficile, mais rappelez-vous, avec la F1, s’ils courent mal cette année, cela ne veut pas dire qu’ils vont courir mal les deux années suivantes.”

“Je pense qu’il a plus qu’un contrat d’un an. C’était un élément clé pour qu’il quitte Alpine, parce qu’Alpine tenait tellement à Piastri, qu’ils n’offraient à Fernando qu’une extension d’un an.”

“Donc si Fernando disait – ‘ok, il me reste une année ici, et je ne vois pas ce qui se passe. Et puis quelqu’un d’autre vient et lui offre, je ne sais pas, deux ans ou plus, pour aller ailleurs, il va, c’est un bon pari, c’est un bon pari.”

“Vous savez, Mercedes a toujours eu de bons moteurs, et Aston a eu des voitures décentes. S’ils peuvent tout mettre ensemble, vous savez, ils ont les moyens et le budget, et tout pour le faire.”

“On peut donc supposer qu’ils ont une chance de gagner à long terme. Et je pense que Fernando pense qu’il peut y arriver. Et je pense que c’est une grande opportunité.”

Pensez-vous qu’en ce qui concerne Piastri ? Vont-ils le forcer à revenir par un procès, et, si oui, que va-t-il se passer, va-t-il rester plus d’une saison ou deux ?


“Mon avis est que si McLaren le veut, ils vont devoir dépenser beaucoup d’argent. Parce qu’ils doivent probablement finir par vendre d’une manière ou d’une autre avec Alpine. Donc, ils vont devoir payer une grosse somme d’argent à Danny pour qu’il parte.”

“Donc, s’ils ont l’argent, et s’ils pensent que ça vaut le coup de le faire, alors fonce.”

“S’ils ne l’ont pas, alors c’est une toute autre histoire. Donc je pense que cette saga n’est pas encore terminée.”

“Mais c’est une situation difficile parce que si vous dites à Danny, ok, nous allons vous racheter, allez-vous revenir trois mois plus tard en disant que vous courez pour nous ? Donc, vous dites à Danny, ok, nous vous rachetons, allez signer ailleurs, et il le fait, alors, que se passe-t-il ?”

Pensez-vous qu’il devrait aller en IndyCar ? Will a dit qu’il préférait ça à l’IndyCar, et Ralf Schumacher dit qu’il n’a aucune chance en F1 s’il foire avec McLaren.

“Je pense qu’il est probablement le favori pour le siège d’Alpine à mon avis. Et je pense que ce serait une bonne chose pour Alpine d’avoir quelqu’un d’expérimenté dans l’équipe. “

“Je pense qu’Ocon est assez rapide. Mais, Ocon, je pense, je ne sais pas s’il est encore jeune ou autre, mais je pense qu’ils ont besoin d’un leader. Pour guider cette équipe dans la direction du développement et tout.”

“Et je pense que Danny est le meilleur choix pour le moment parmi les agents libres et ce qui existe. Daniel est toujours le meilleur choix.”

“Je ne pense pas que Daniel veuille finir sa carrière comme ça. Je me suis fait virer de la Formule 1. Il a eu une assez bonne carrière, et passer d’une assez bonne carrière à se faire virer serait dévastateur pour lui.”

Sergio Perez a failli lors des dernières courses mais a connu un début prometteur. Quelle est votre opinion à ce sujet ?

“Je pense que Spa devrait être très bon pour lui. Je pense que Max n’était pas si à l’aise avec la voiture au début de la saison, et je pense que Checo était un peu plus à l’aise. Et je pense que cela va un long chemin.”

“Je pense que Spa devrait être une bonne course pour voir où en est Checo. Je pense vraiment que Checo peut bien courir là-bas. Ça a toujours été une bonne piste pour lui. Donc, il devrait être assez compétitif là-bas.”

“Je pense que c’est une bonne course parce que, soi-disant, Mercedes a un gros développement à venir. Je pense que Ferrari veut venir et prouver à tout le monde qu’ils ne savent pas ce qu’ils font, et ils vont vouloir gagner cette course.”

“Je pense que Max doit faire attention à ne pas entrer dans la zone confortable de juste marquer des points.”

Pensez-vous que Ferrari a sérieusement une chance ?

“Je pense que Ferrari a la voiture la plus rapide, encore. C’est juste qu’ils ne l’utilisent pas.”

Est-ce à cause des conseils de Mattia Binotto ou ?
“Non, Mattia n’est pas le gars de la stratégie. Tout le monde le blâme, mais ce n’est pas lui.”

“Je ne pense pas que ce soit lui qui dise, oh mettons le pneu dur. C’est pourquoi vous avez des stratèges, et c’est pourquoi vous payez des gens de haut niveau pour prendre ces décisions.”

“Chez Red Bull, ce n’est pas Adrian Newey, ni Christian Horner qui prennent les décisions. Ce sont les stratèges qui prennent les décisions.”

Mais, dans l’état actuel des choses, pensez-vous que les pilotes Ferrari devraient prendre plus de responsabilités pour leur propre course ?

“Vous ne pouvez pas. D’une certaine manière, on vous dit ce que vous faites, si vous allez au plan B, si vous allez au plan C, vous savez comment ils sont. Et ils montent dans la voiture, ils conduisent la voiture aussi fort qu’ils le peuvent. Très souvent, ils ne savent même pas quels pneus ils vont mettre sur la voiture.”

“Alors que vont-ils faire ? Vous les voyez quand ils quittent le terrain, et ils disent, pourquoi vous m’avez donné le pneu dur ? Ce n’est pas ça, vous ne m’avez jamais demandé si je voulais ce pneu.”

Mais d’un autre côté, nous avons vu Carlos Sainz refuser d’imprimer pour les inters, il n’y a pas si longtemps.

“Oui, oui, je pense que l’interstice de conduire est le choix du conducteur. Si vous ne croyez pas, que les conditions sont encore trop humides, ou quelque chose comme ça, alors vous ne prenez pas le risque.”

“Ou, si vous êtes comme Red Bull, ils peuvent faire ce que Checo dit, c’est ce que nous faisons, faites avec. Comme ils l’ont fait à Monaco, nous prenons un pari quand vous arrivez, et il arrive. Il peut dire que c’est encore trop humide, ils disent que ça va aller. Conduisez-le.”

“Mais je pense que chez Ferrari, c’est une chose plus structurée, que vous conduisez votre voiture aussi fort que vous le pouvez, avec ce que nous vous donnons. Et c’est tout.”

“Vous ne pouvez pas, vous savez, vous pouvez le remettre en question, mais c’est la décision. Et je pense que c’est ce qui se passe. Vous savez, celui qui prend les décisions, c’est soit qu’il n’a pas une bonne lecture des essais, car rappelez-vous, la plupart du temps, ces pneus sont utilisés lors des essais. Donc ils peuvent voir la performance des pneus.”

“Donc ils savent plus ou moins ce qu’ils vont avoir. Et, s’ils ne l’ont pas fait, et qu’ils ont parié sur la course, et que quelqu’un d’autre a fait une longue course, et que les résultats, à long terme, étaient terribles, et qu’ils n’ont pas regardé ça, c’est leur propre faute.”

“Mais, ce n’est pas la faute de Mattia. C’est celui qui est en charge de la stratégie. Vous savez, c’est le problème, dans tous ces sports, vous savez, ils regardent Toto à la télé, ils regardent Christian Horner à la télé, et ainsi de suite. Ils regardent Mattia, mais ce ne sont pas eux qui prennent la décision finale quant au choix du pneu pour la voiture. Vous savez, ils dirigent l’équipe dans son ensemble.”

“C’est comme lorsque vous possédez, je ne sais pas, appelons ça une entreprise de sodas, et que vous n’êtes pas en charge de mettre le bouchon sur chaque bouteille. Et si quelques bouchons sortent mal, on va vous le reprocher, mais ça ne veut pas dire que vous l’avez fait.”


Source : vegasinsider.com

L'équipe éditoriale de kelbet.com est composée d'experts spécialisés dans les paris sportifs, le poker en ligne ou encore le turf. Nous vous livr ...