LES JEUX D'ARGENT ET DE HASARD PEUVENT ÊTRE DANGEREUX : PERTES D'ARGENT, CONFLITS FAMILIAUX, ADDICTION.
18+ | Jeu responsable! | Termes et conditions applicables | Contenu commercial

La légende Jay-Jay Okocha en exclusivité : “Le Bayern est légèrement favori contre le PSG”.

Jay-Jay Okocha parle du match PSG – Bayern du 14 février prochain @IMAGO

Jay-Jay Okocha est considéré comme l'incarnation de la finesse technique et du dribble dans tous les pays où il a joué activement.

Avec l'Eintracht Francfort, le Paris St. Germain et les Bolton Wanderers, il a évolué dans trois des cinq grands championnats européens et a tout de même fait douze apparitions en Ligue des champions.

🏆 Nos conseils pour parier sur la Ligue des Champions

Dans l'interview qu'il a accordée à Wettfreunden.net, Jay-Jay Okocha parle des chances du PSG face au FC Bayern, de l'absence de Kylian Mbappe, des favoris de la C1 et de qui s'emparera de la couronne en Premier League.

M. Okocha, pensez-vous que votre ancien club, le Paris Saint Germain, remportera enfin la Ligue des champions dans les années à venir ?

“Définitivement, oui. C'est juste une question de temps. Je n'ai aucun doute sur le fait qu'ils gagneront la Ligue des champions. La seule question est de savoir quand cela se produira, quand l'équipe sera prête ?

Non seulement parce que j'ai été au PSG (1998-2002), mais aussi parce que je suis un grand fan du club, je mets pas mal de pression sur l'équipe en leur disant qu'ils doivent gagner la Ligue des champions. C'est la seule chose qui manque à ce club”.

Qu'est-ce qui vous rend optimiste ?

“Je pense qu'ils ont récemment acheté quelques joueurs qui aident aussi les plus jeunes à y croire. Et je pense que c'est ce qui leur manque actuellement pour gagner le titre : La conviction qu'ils peuvent le faire.

Et je pense qu'une fois qu'ils auront gagné la Ligue des champions, ils n'auront plus de mal à le refaire. En fait, le PSG a la même ossature qu'en 2021-2022, à part le départ d'Angel Di Maria à la Juventus. Ce qui est complètement nouveau, c'est le staff d'entraîneurs autour de Christophe Galtier”.

Christophe Galtier a-t-il ce qu'il faut pour mener le PSG au trône d'Europe ?

“Ces dernières années, les Parisiens ont échoué sur eux-mêmes. Regardez les défaites amères en huitièmes de finale de la C1 comme en 2017 à Barcelone, en 2018 contre Manchester United ou la saison dernière au Real Madrid : à chaque fois, le PSG avait quasiment tout en main et au premier but encaissé, il s'est complètement effondré.

Maintenant, Galtier doit faire en sorte que les joueurs gèrent mieux ces situations de pression extrême, ou plutôt qu'ils ne lâchent plus aussi facilement, et qu'ils soient plus résistants à la pression, qu'ils ne perdent pas leurs nerfs”.

Que faut-il pour cela ?

“Tout simplement plus de discipline. Pour cela, Lionel Messi, Neymar et Kylian Mbappé doivent être capables de se déchirer pour l'équipe, de faire les kilomètres nécessaires qu'ils n'ont pas forcément faits ces derniers mois, pour que le PSG se présente enfin comme un groupe soudé”.

Avec l'absence de Kylian Mbappé, pensez-vous que cela fera des Munichois les favoris logiques du match aller au Parc des Princes ?

“Peut-être le favori facile, mais Kylian sera peut-être de retour au plus tard lors du match retour à l'Allianz Arena, et il n'y aura alors plus de favori clair.

Dans de tels duels, les détails jouent un rôle éminemment important, comme on a déjà pu le constater il y a deux ans lors du quart de finale entre ces équipes. Sans Robert Lewandowski, qui n'avait pas participé au match aller et au match retour en raison d'une blessure, le PSG avait fait figure de favori et s'était imposé de justesse. Cette fois-ci, cela pourrait bien être l'inverse”.

Quels sont les duels qui, selon vous, auront une importance particulière dans ce match ?

“Il y a des duels extrêmement intéressants, ne serait-ce que Lionel Messi contre Alphonso Davies ou Neymar contre Joao Cancelo, ainsi que Jamal Musiala contre Marco Verratti de l'autre côté. Rien que pour cela, ces deux matches valent la peine d'être suivis”.

Le fait que le PSG n'ait pas remporté la Ligue des champions malgré des années d'énormes investissements – est-ce un signe de l'échec du projet PSG ?

“Pas du tout. Regardez Manchester City. Ils ont investi des sommes folles dans l'équipe et jusqu'à présent, ils n'ont toujours pas pu réaliser leur rêve de triompher en Ligue des champions.

Chelsea aussi a dû attendre dix bonnes années avant de remporter sa première Ligue des champions. Les acteurs parisiens doivent simplement garder leur calme et se montrer patients”.

Après sa première année ratée au PSG, pensez-vous que Messi va mener le PSG au triomphe continental ?

“La préparation de la saison a été prometteuse, tout comme le début de saison en Ligue 1, où il a enchaîné les performances de gala. Leo fait vraiment bonne impression, même depuis son retour de vacances après la Coupe du monde.

Je ne serais pas du tout surpris s'il s'enflammait à nouveau cette saison”.

Pour vous, le PSG fait-il à nouveau partie des favoris les plus proches de la Ligue des champions cette saison ?

“Avec cet effectif et ce cadre financier, Paris fait toujours partie des 4-5 favoris. La saison dernière, il y a eu cette grande déception au Real Madrid, mais je suis intimement convaincu que les joueurs vont tirer les leçons de toutes ces expériences amères et repartir encore plus forts dans la bataille”.

Vous avez joué à Paris entre 1998 et 2002. Qui était votre meilleur coéquipier à l'époque ?

“Le meilleur coéquipier que j'ai jamais eu, c'est Ronaldinho. Parce que quand tu joues avec quelqu'un qui a le même état d'esprit que toi, tu n'as pas besoin de beaucoup communiquer pour te comprendre.

Il suffit de se regarder pour savoir ce qu'il faut faire”.

Une sensation se prépare en Premier League avec Arsenal en tête. Les Gunners seront-ils sensationnellement champions à la fin de la saison ou Manchester City reviendra-t-il encore une fois ?

“Manchester City perd étonnamment beaucoup de matches cette saison par rapport à ses standards. Arsenal joue constamment bien, je pars du principe que la dernière défaite à Everton n'était qu'un faux pas.

Je fais confiance à Arsenal pour devenir champion, mais pour cela, il doit réussir les deux duels contre Man
City, faire un bon résultat”.

Parmi les joueurs africains qui évoluent actuellement en Premier League, qui est votre favori et qui, selon vous, mérite le titre de meilleur joueur africain de Premier League pour le moment ?

“J'aime beaucoup Idrissa Gueye à Everton, il récupère énormément de ballons et il a un grand sens du placement.

J'aime aussi Riyad Mahrez de Manchester City. Il a connu un développement fantastique, il est rapide et presque impossible à tenir avec le ballon, et c'est un joueur difficile à saisir pour n'importe quel adversaire dans le monde”.

Tomas Partey réalise une saison très solide à Arsenal. Pensez-vous qu'il soit sous-estimé par les fans et les médias ?

“Non, je ne le pense pas, il a été blessé à plusieurs reprises, mais cette saison, il peut enfin exploiter pleinement son potentiel”.

L'interview de Jay-Jay Okocha a été réalisée par Alexis Menuge.

La Rédaction de Kelbet
2295 articles
L'équipe éditoriale de kelbet.com est composée d'experts spécialisés dans les paris sportifs, le poker en ligne ou encore le turf. Nous vous livrons toutes les informations à connaître sur les sites de paris sportifs et de poker en ligne français et réalisions des comparatifs afin que les utilisateurs puissent faire le bon choix.