LES JEUX D'ARGENT ET DE HASARD PEUVENT ÊTRE DANGEREUX : PERTES D'ARGENT, CONFLITS FAMILIAUX, ADDICTION.
18+ | Jeu responsable! | Termes et conditions applicables | Contenu commercial

UFC : présentation, règles, catégories, plus grands combats

Tout savoir sur l’UFC : quand a été créée la franchise ? Quelles sont les règles des combats ? Les catégories de poids ? Les combats qui ont forgé la légende de l’organisation

UFC : rapide historique

L’UFC (Ultimate Fighting Championship) est l’une des plus grosses franchises de MMA (Mixed Martial Arts au monde).

Elle a été créée par Dana White, Art Davie, Lorenzo Fertitta et Frank Fertitta III avec l’objectif de faire s’affronter des spécialistes de plusieurs disciplines : judo, muai-thaï, kick-boxing, boxe…

Les premiers événements de l’UFC se déroulaient sous un format de tournoi, où les combattants s’affrontaient dans une cage octogonale sans limites de temps ni round. Ils étaient controversés en raison de leur nature violente et du manque de règles.

L’UFC a progressivement adopté des règles et des réglementations plus strictes pour améliorer la sécurité des combattants et la sportivité de la compétition.

Règles générales des combats UFC

Les combats de l’UFC se déroulent généralement en trois rounds de cinq minutes pour les combats non titrés et en cinq rounds de cinq minutes pour les combats de championnat. Il y a 1 minute de pause entre chaque round.

Seule exception : les combats du Main Event se déroulent en 5 x 5 min, même s’il n’y a pas de titre en jeu.

Il y a plusieurs manières de gagner un combat :

  • KO (knock-out) : l’un des combattants tombe et ne peut pas se relever avant la limite.
  • TKO (technical knockout – KO technique) : arrêt de combat par l’arbitre ou le médecin.
  • Soumission : lorsqu’un combattant signale son abandon. Souvent à la suite d’une clé, d’un étranglement ou d’une blessure.
  • Décision : lorsque les juges attribuent plus de rounds à un combattant qu’à l’autre. Intervient généralement lorsque tous les rounds ont été disputés. À noter que les juges peuvent déclarer match nul.

UFC : catégories de poids

Chez les hommes

CatégorieTraduction françaiseLimitesChampion actuel
FlyweightPoids mouches52 kg – 57 kg🇧🇷 Alexandre Pantoja
BantamweightPoids coqs57 kg – 61 kg🇺🇸 Sean O’Malley
FeatherweightPoids plumes61 kg – 66 kg🇬🇪 Ilia Topuria
LightweightPoids légers66 kg – 70 kg🇷🇺 Islam Makhachev
WelterweightPoids mi-moyens70 kg – 77 kg🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿 Leon Edwards
MiddleweightPoids moyens77 kg – 84 kg🇿🇦 Dricus Du Plessis
Light HeavyweightPoids mi-lourds84 kg – 93 kg🇧🇷 Alex Pereira
HeavyweightPoids lourds93 kg – 120 kg🇧🇷Jon Jones

Chez les femmes

CatégorieTraduction françaiseLimitesChampionne actuelle
StrawweightPoids pailles48 kg – 52 kgTitre vacant
FlyweightPoids mouches52 kg – 57 kg🇺🇸 Raquel Pennington
BantamweightPoids coqs57 kg – 61 kg🇲🇽 Alexa Grasso
FeatherweightPoids plumes61 kg – 66 kg🇨🇳 Zhang Weili

Les combattants célèbres de l’UFC

L’UFC a produit de nombreux athlètes légendaires au cours de son histoire.

Parmi les combattants les plus célèbres figurent :

  • 🇮🇪 Conor McGregor : ancien champion des poids plumes et poids légers connu pour son style de combat flamboyant et sa personnalité charismatique.
  • 🇺🇸 Jon Jones : l’un des rois de la catégorie mi-lourds. Il est aussi considéré comme l’un des combattants les plus dominants de l’histoire de l’UFC. Sa carrière s’étend sur plus de 15 ans. Il a été le champion le plus jeune de l’UFC, avec un premier titre à 23 ans.
  • 🇧🇷 Amanda Nunes : ex-championne des poids coq et poids plumes. Sans doute l’une des combattantes les plus talentueuses de tous les temps.
  • 🇷🇺 Khabib Nurmagomedov : champion des poids légers invaincu avec un style de combat dominant basé sur la lutte. Il s’est depuis reconverti en entraîneur et a notamment amené Islam Makhachev au titre de champion du monde des poids légers.
  • 🇨🇦 Georges St-Pierre : athlète qui a combattu chez les poids welters et les poids moyens. Connu pour son intelligence, sa technique et son fair-play.

Les plus grands combats de l’UFC

Conor McGregor vs. Khabib Nurmagomedov (octobre 2018)

Ce combat est entré dans la légende de l’UFC : il a généré 2 400 000 vues en PPV, soit 800 000 de plus que la revanche entre l’Irlandais et Diaz.

Nurmagomedov, alors champion du monde, remet son titre en jeu. Face à lui : McGregor, qui ne rêve que de le récupérer.

Dès le début, le Russe impose son rythme et son style de combat. Il pousse McGregor contre la cage et le dominant au sol.

L’Irlandais tente de répondre par des coups puissants, mais Nurmagomedov ne bronche pas et poursuit son travail de sape.

La deuxième reprise est plus serrée. McGregor arrive à porter quelques coups, mais le Russe reprend rapidement le contrôle et domine le reste du combat.

La fin arrive dans la quatrième reprise : Nurmagomedov prend McGregor de dos et lui fait un étranglement arrière.

« The Notorious » tape pour signifier son abandon. Nurmagomedov hors de lui saute de la cage pour s’en prendre à l’équipe de McGregor.

Une bagarre générale éclate, impliquant des combattants, des entraîneurs et des membres de la sécurité.

Ce combat restera sans aucun doute dans les annales de l’UFC, non seulement pour son intensité sportive, mais aussi pour les incidents qui ont suivi.

Conor McGregor vs. Nate Diaz II (Août 2016)

Après avoir été battu par Diaz quelques mois auparavant, Connor Mc Gregor rêve de prendre sa revanche à l’UFC 202 !

L’Irlandais commence par un travail de sape en ciblant la jambe d’appui de Diaz avec des low kicks.

Plus vif et supérieur techniquement, il envoie Diaz au tapis à trois reprises au cours des deux premiers rounds grâce à son redoutable direct du gauche.

McGregor semble accuser le coup à la fin du deuxième round. Diaz en profite pour reprendre le contrôle du combat.

L’Américain domine le troisième round, acculant McGregor contre la cage. La cloche sonne juste à temps pour sauver l’Irlandais.

McGregor trouve un second souffle dans le quatrième round et réussit à repousser les assauts de Diaz.

Après une guerre de cinq rounds acharnés, « The Notorious » décroche la victoire par décision majoritaire (47-47, 48-47, 48-47).

Conor McGregor vs. Nate Diaz (Mars 2016)

Conor McGregor, alors champion poids plume en pleine ascension, affronte un outsider en welterweight : Nate Diaz. L’Irlandais est ultra-favori dans cette confrontation.

Dès le début, Conor McGregor montre sa puissance et sa précision habituelles. Il touche Diaz à plusieurs reprises.

L’Irlandais semble contrôler le combat. À ce moment-là, tout le monde pense qu’une victoire rapide est inévitable. Mais Diaz refuse de céder. Il encaisse les coups et parvient même à marquer un takedown important.

Le deuxième round marque un tournant dans la confrontation. McGregor commence à baisser de rythme, visiblement fatigué par ses efforts et ses coups manqués.

Diaz profite de cette opportunité pour prendre l’ascendant. Il domine McGregor en boxe anglaise, utilisant son jab et son crochet.

Désemparé, McGregor tentait un takedown maladroit contre Diaz… qui est un expert en jiu-jitsu brésilien.

L’Américain le saisit au sol et l’étrangle rapidement avec un rear-naked choke. L’invincible « Mystic Mac » venait de subir sa première défaite à l’UFC.

Julien Zerilli
329 articles
Rédacteur spécialisé sport & paris sportifs depuis 2012, Julien adore lire les Conditions Générales des bookmakers. Il supporte le Stade Brestois 29 et son joueur préféré, c’est Franck Lérand.