LES JEUX D'ARGENT ET DE HASARD PEUVENT ÊTRE DANGEREUX : PERTES D'ARGENT, CONFLITS FAMILIAUX, ADDICTION.
18+ | Jeu responsable! | Termes et conditions applicables | Contenu commercial

Un gendarme accro aux paris sportifs radié de la fonction publique

Un gendarme de l’Oise a été condamné à 1 an de prison avec sursis par le tribunal judiciaire de Compiègne pour abus de confiance. Il a escroqué 10 personnes pour assouvir son addiction.

Plusieurs milliers d’euros de préjudice

De 2018 à 2024, Nicolas T. a escroqué plusieurs de ses collègues, mais aussi des commerçants et des voisins. Il leur soutirait des sommes allant de 150 à 1 500 €, principalement pour jouer aux paris sportifs. Les victimes n’ont jamais été remboursées.

Le gendarme a été appréhendé par une autre brigade à la fin février 2024. Il a ensuite été remis en liberté jusqu’à son jugement.

Sur les 10 victimes, 4 se sont constituées partie civile. Elles réclamaient 4 320 € de préjudice.

Un an de prison avec sursis

Le prévenu comparaissait fin mai 2024 devant le Tribunal judiciaire de Compiègne pour répondre de ses actes.

À la barre, son avocat a tenté d’obtenir un huis clos en raison de son statut de gendarme. Celui-ci a été accepté par le juge malgré une opposition de la part du substitut du procureur.

Nicolas T. a été pris dans un engrenage classique : emprunt d’argent pour financer son addiction, pari perdant, nouvel emprunt…

À l’issue de 3 heures d’audience, le gendarme a été condamné à 1 an de prison ferme, ainsi qu’une obligation de soins psychologiques et en addictologie.

Il a aussi reçu l’interdiction de fréquenter les bars-tabacs, casinos et autres hippodromes. L’une des victimes a obtenu 500€ au titre de préjudice moral.

Enfin, il a été radié de la fonction publique et ne pourra donc plus exercer dans la gendarmerie. La juge l’a expliqué en ces termes : « Nous déclarons une interdiction d’exercer toutes fonctions dans la fonction publique à titre définitif. Nous estimons que ce que vous avez fait est inadéquat avec les règles déontologiques de votre métier ».

Jeux d’argent : un problème de santé publique majeur

Si cette affaire a connu un retentissement dans l’opinion, c’est avant tout lié au statut du prévenu.

Mais l’addiction au jeu d’argent est un véritable problème en France : environ 6 % des joueurs présentent des pratiques de jeu problématiques, soit environ 1 million de personnes, selon le baromètre de Santé publique France 2019.

Certains facteurs de risque favorisent le développement de l’addiction, tels que le stress, l’anxiété, la dépression, l’isolement social et les difficultés financières.

Plusieurs mécanismes de prise en charge existent

Il existe des dispositifs de prévention et de prise en charge de l’addiction aux jeux d’argent en France.

En cas de problème, adressez-vous au Centre de Soins d’Accompagnement et de Prévention des Addictions (CSAPA), à un Service d’Aide Psychologique (SAP) ou à un médecin généraliste.

Il est aussi possible de s’enregistrer sur la liste des personnes interdites de jeu. Le formulaire se trouve sur le site de l’ANJ. Vous n’aurez alors pas le droit de vous inscrire sur les sites de paris et de poker en ligne, ni d’aller dans les casinos physiques.

Les sites de pronos ont aussi des mécanismes d’autolimitation : plafond de mise et de dépôt, mais aussi la possibilité de s’exclure temporairement afin de solutionner son addiction.

Julien Zerilli
310 articles
Rédacteur spécialisé sport & paris sportifs depuis 2012, Julien adore lire les Conditions Générales des bookmakers. Il supporte le Stade Brestois 29 et son joueur préféré, c’est Franck Lérand.