18+ | Jeu responsable! | Termes et conditions applicables | Contenu commercial

L’UFC interdit aux combattants de parier sur les matchs

parier ufc

L’UFC a mis à jour sa politique de conduite et interdit désormais aux athlètes, à leur famille, aux entraîneurs et aux membres de l’équipe de prendre part à des paris sportifs sur les combats de l’UFC.

Lundi, l’organisation a envoyé un mémo à ses combattants et à leur entourage pour leur faire part de ce changement de politique. Il a été rédigé par le directeur commercial de l’UFC, Hunter Campbell, à la suite des conseils reçus des autorités de réglementation, selon lesquels l’UFC devrait interdire aux athlètes de parier sur les combats afin d’éviter les cas de matchs arrangés. Campbell a déclaré que l’objectif de l’interdiction est le suivant :

“Afin d’aider nos athlètes à comprendre leurs obligations en vertu des lois de la majorité des États dans lesquels les paris sportifs sont autorisés, et pour soutenir davantage ces mesures d’intégrité, l’UFC a intégré une interdiction de parier dans la politique de conduite des athlètes de l’UFC, interdisant expressément aux athlètes de parier sur tout match de l’UFC.”

Si un athlète enfreint le code de conduite, les sanctions peuvent être les suivantes :

  • Pénalités contractuelles
  • Inéligibilité aux paiements de performance
  • Retrait du combat ou de la promotion

Les sponsors des paris sportifs sont toujours bienvenus

Selon le mémo, les combattants peuvent maintenir leurs partenariats actuels avec des paris sportifs et continuer à en courtiser de nouveaux. L’organisation permettra également aux combattants ayant conclu des accords avec des paris sportifs de continuer à faire des pronostics sur les combats. L’UFC peut approfondir ses liens avec les paris sportifs, et le fait encore.

Plus de paris publics impliquant des athlètes (ou même des organisateurs)

Les athlètes qui parient sur l’UFC étaient habitués à le faire dans le passé; certains combattants ont publiquement vanté leurs paris sur les matchs de l’UFC, comme Derek Brunson le mois dernier. Connor McGregor a même essayé une fois de parier avec le président de l’UFC, Dana White, avant un combat en 2015, bien que cela soit antérieur à l’ère des paris sportifs légaux dans tout le pays.

📝 Tous nos conseils pour parier sur l’UFC

L'équipe éditoriale de kelbet.com est composée d'experts spécialisés dans les paris sportifs, le poker en ligne ou encore le turf. Nous vous livr ...